Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : l’indice FAO des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à 129,8 points en février 2023

Avatar of La Rédaction

Published

on

images 33

Durant le mois de février 2023, l’indice de référence des prix internationaux des produits alimentaires a baissé pour les 11 mois consécutifs, mais de façon marginale. C’est ce qui ressort de l’indice de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

En effet, l’indice FAO des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à 129,8 points en février 2023, soit une baisse modérée de 0,6% par rapport à janvier de l’année en cours, mais un niveau inférieur de 18,7 % au pic qu’il avait atteint en mars 2022.

Le recul de l’indice, qui suit l’évolution mensuelle des prix internationaux de produits alimentaires couramment échangés, s’explique par la baisse des cours des huiles végétales et des produits laitiers, qui a plus que contrebalancé la nette hausse des prix du sucre.
L’indice FAO renseigne que les prix des céréales est resté à peu près stable par rapport à janvier 2023.

« Les prix internationaux du blé ont légèrement progressé pendant le mois, car la forte concurrence entre les pays exportateurs a fait contrepoids aux craintes suscitées par le temps sec aux États-Unis d’Amérique et à la forte demande de l’Australie. Les prix internationaux du riz se sont tassés de 1,0 % en raison d’un ralentissement de l’activité commerciale dans la plupart des principaux pays exportateurs d’Asie, dont les monnaies nationales se sont dépréciées face au dollar des États-Unis. », précise l’agence onusienne.

Pour ce qui des prix des huiles végétales, l’indice FAO souligne que ce dernier a perdu 3,2 % par rapport à janvier 2023, les prix mondiaux des huiles de palme, de soja, de tournesol et de colza ayant tous fléchi.

L’indice FAO des prix des produits laitiers a, quant à lui, reculé de 2,7 % au cours du mois de février 2023 les plus fortes baisses étant à mettre au compte du beurre et du lait écrémé en poudre.
Les prix du sucre ont grimpé de 6,9 % par rapport à janvier 2023 et a atteint son plus haut niveau depuis 10 ans, à la suite de la révision à la baisse apportée aux prévisions de production de l’Inde pour 2022-2023, ainsi que de la baisse des prix internationaux du pétrole et de l’éthanol au Brésil.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV