Quantcast
Connect with us

a la une

Monde: l’OMC toujours dans l’incertitude du choix de sa nouvelle directrice !

Published

on

Monde: l'OMC toujours dans l'incertitude du choix de sa nouvelle directrice ! 1

L’élection d’une nouvelle directrice à la tête de l’Organisation Mondiale du Commerce connait une impasse inédite.

Alors que le comité d’organisation de l’élection s’apprêtait à désigner par consensus, la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala à la tête de cette organisation, le processus est de nouveau bloqué. A la base, l’administration Trump s’oppose à ce choix.

Pour l’administration Trump, Ngozi Okonjo-Iweala n’est pas la personne qu’il faut à la tête de cette grande organisation.

Le choix est plutôt porté sur la Sud-Coréenne Yoo Myung-hee, première femme à avoir été ministre du Commerce dans son pays.

Dans une déclaration critiquant l’OMC, le Bureau du représentant américain au commerce, qui conseille le président Donald Trump en matière de politique commerciale, estime que l’Organisation Mondiale du Commerce « doit être dirigée par quelqu’un ayant une expérience réelle et concrète dans ce domaine ».

Et d’ajouter :  Madame Yoo Myung-hee s’est distinguée en tant qu’experte en matière de commerce et possède toutes les compétences nécessaires pour être un leader efficace de l’organisation>>.

Depuis quelques temps, les États-Unis ne cessent de critiquer la façon dont l’OMC gère le commerce mondial.

Donald Trump va jusqu’à qualifier l’OMC d'<<horrible>> et de <<partiale envers la Chine>>.

Il y a lieu, tout de même, de souligner que la nigériane Ngozi Okonjo-Iweala
est une challenger pas la moindre.

En effet, cette sexagénaire a été la première femme ministre des finances et des affaires étrangères de son pays. Elle a derrière elle une carrière de 25 ans en tant qu’économiste du développement à la Banque Mondiale. Elle est également membre du Conseil d’administration de Twitter; Présidente de l’alliance GAVI pour les vaccins. Enfin, tout récemment, elle venait d’être nommée envoyée spéciale pour la lutte contre la Covid-19 de l’Organisation Mondiale de la santé.

Face à cette impasse, le Président du Comité de sélection de l’OMC a s’expliquera dans un communiqué en ces termes : <<Il a été porté à mon attention que, pour des raisons incluant la situation sanitaire et les événements actuels, les délégations ne seront pas en mesure de prendre une décision formelle le 9 novembre 2020>>.

En proie à une crise institutionnelle et face à la crise économique mondiale, l’OMC s’est vu coincé et obligé de reporter  <<sine die>> la réunion extraordinaire devant élire son nouvelle directrice. Et ce, dans l’espoir de faire changer d’avis les Etats Unis dont le soutien compte énormément, avec cette fois-ci l’administration Biden qui sera opérationnelle au mois de février de cette année 2021.

Qui de deux femmes occupera le poste de directrice de l’OMC ? La nigériane Ngozi Okonjo-Iweala ou la Sud-Coréenne Yoo Myung-hee? Les membres de l’OMC seront bientôt fixés.

Les bénéficiaires de cette grande organisation mondiale espèrent à un dénouement rapide pour les deux prétendantes au poste de Directeur de l’OMC.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito