Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : l’UNESCO dénombre 771 millions de jeunes et adultes analphabètes

Avatar of La Rédaction

Published

on

Monde lUNESCO dénombre 771 millions de jeunes et adultes analphabètes scaled

Le monde célèbre chaque 8 septembre la Journée Internationale de l’alphabétisation (JIA).

L’édition 2022 est célébrée sous le thème : « Transformer les espaces d’apprentissage d’alphabétisation ».

En République Démocratique du Congo, cette journée a été célébrée à l’Hôtel du fleuve en présence du Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction onction publique, le Ministre des affaires sociales et bien d’autres autorités.

D’après l’UNESCO, en 2020, le nombre d’analphabètes représentait à 86,7 %. Malgré ces progrès, 771 millions de jeunes et d’adultes dans le monde ne possèdent toujours pas les compétences élémentaires en lecture et en écriture, parmi lesquels 60 % de filles et de femmes.

La RDC enregistre 29% d’analphabètes dont 45% sont des femmes et 25% des hommes.

Selon le représentant de l’UNESCO en RDC, Isaias Barreto da Rosa, « la Covid-19 aggrave ce problème ».

Les fermetures d’écoles et les perturbations causées par la pandémie semblent avoir entraîné des retards d’apprentissage et des abandons scolaires. Les populations vulnérables sont particulièrement concernées.

Face à cette situation urgente, l’UNESCO et ses États membres redoublent d’efforts pour faire en sorte que « les progrès réalisés au cours des dernières décennies ne soient pas réduits à néant, mais renforcés ».

« Sur la question cruciale de l’éducation des adultes, les États membres de l’UNESCO ont renouvelé leur engagement en faveur de l’alphabétisation, en adoptant cette année le Cadre d’action de Marrakech, qui reconnaît l’apprentissage et l’éducation des adultes comme un moteur essentiel de l’ensemble des ODD », a-t-il précisé.

Il a par ailleurs rappelé que l’UNESCO a tenu en juin 2022 un pré-sommet en vue de préparer le Sommet sur la transformation de l’éducation organisé par le Secrétaire général des Nations-Unies en septembre prochain, à New York.

Ce Sommet préparatoire a réuni plus de 150 Ministres de l’éducation qui ont réaffirmé que l’éducation de demain devait être inclusive et se préoccuper des plus vulnérables afin de les doter non seulement des compétences de base, mais aussi des clés pour évoluer dans le monde contemporain. Le Sommet a réaffirmé l’importance d’une nouvelle forme d’alphabétisation, à savoir la maîtrise des outils numériques, un instrument essentiel de l’apprentissage tout au long de la vie.

Pour atteindre ces objectifs, les États membres de l’UNESCO ont souligné qu’il était nécessaire d’investir davantage dans l’éducation et d’accroître l’aide internationale, ainsi que de disposer des ressources éducatives plus ouvertes, gratuites et de qualité.

À travers la célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation, I’UNESCO appelle tous les acteurs du secteur de l’éducation, et au-delà, à repenser le rôle de l’alphabétisation.

L’UNESCO invite également tous les acteurs de l’éducation, et au-delà, à se mobiliser afin que l’idéal d’une société entièrement alphabétisée devienne un peu plus une réalité en vue de contribuer à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito