Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : près de 62% des dirigeants du secteur de la logistique prévoient d’investir en Afrique en 2024 (enquête)

Avatar of La Rédaction

Published

on

51F3C52F 3280 48DA 98DE 2DE20262B761

En dépit de plusieurs incertitudes macroéconomiques et des perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales, 61,6% des acteurs internationaux du secteur de la logistique envisagent d’investir en Afrique en 2024.

Ces prévisions, issues d’une enquête réalisée auprès de 830 dirigeants du monde et publiées le mardi 6 février 2024, émanent de Transport intelligence (TI), une société d’analyse et de recherche dédiée au secteur de la logistique, en partenariat avec le groupe logistique Koweïtien, Agility.

Intitulé « Agility Emerging Markets Logistics Index 2024 », le rapport indique que 31,8% des sondés déclarent par ailleurs que leur stratégie d’investissement et d’expansion en Afrique restera inchangée, et 6,6% envisagent de se retirer ou de réduire leurs activités sur certains marchés africains.

À en croire le rapport, l’Afrique a figuré parmi les régions qui ont fortement intéressé les dirigeants du monde en 2023.

À titre illustratif, selon les données de la société de courtage maritime Broker, les importations conteneurisées dans des pays africains ont augmenté de 6,7% au cours des sept premiers mois de 2023, comparativement à la même période en 2022 et de 10,1% par rapport à la même période en 2019.

Le principal moteur de cette croissance est la hausse des flux commerciaux entre l’Asie et la côte Ouest de l’Afrique, souligne le rapport.

Néanmoins, renchérit la source, la moitié de dirigeants du monde s’attendent à une récession mondiale au cours de l’année à venir contre près de 70 %, il y a un an.

L’Inde, l’Europe et l’Amérique du Nord se classent devant la Chine, car les dirigeants de ces destinations prévoient de déplacer la production vers 2024 et au-delà.

S’agissant de la Chine, 40 % des dirigeants s’attendent à ce que leurs entreprises soient moins dépendantes de la Chine dans cinq ans.

En somme, 66 % des dirigeants déclarent que le changement climatique est quelque chose qu’ils planifient ou qui affecte déjà leur entreprise.

Il sied d’indiquer que l’indice Agility Emerging Markets Logistics utilise des données économiques et commerciales, des indicateurs sociaux et le développement des transports pour classer 50 pays des marchés émergents en fonction de leur potentiel en tant que marchés logistiques.

À cet effet, la Chine et l’Inde, les deux plus grands pays du monde, occupent les premières et deuxièmes places du classement général.

Les Émirats Arabes Unis, la Malaisie, l’Indonésie, l’Arabie saoudite, le Qatar, le Vietnam, le Mexique et la Thaïlande complètent le top 10.

L’Afrique du Sud, 24e, et le Kenya, 25e, arrivent en tête parmi les pays d’Afrique subsaharienne.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les classements globaux étaient les suivants : Émirats Arabes Unis (3 ); Arabie Saoudite (6) ; Qatar (7); Turquie (11) ; Oman (15); Bahreïn (16); Jordanie (17); Égypte (20) ; Koweït (21); Maroc (22) ; Tunisie (37) ; Liban (38) ; Iran (40) ; Algérie (42); Libye (50).

Classements en Afrique subsaharienne : Afrique du Sud (24) ; Kenya (25) ; Ghana (31) ; Nigéria (36) ; Tanzanie (41) ; Ouganda (43) ; Éthiopie (45) ; Mozambique (46); Angola (47).

Classement des indices en Asie : Chine (1) ; Inde (2); Malaisie (4); Indonésie (5); Viêt Nam (8) ; Thaïlande (10) ; Philippines (18) ; Kazakhstan (23) ; Sri Lanka (26) ; Pakistan (29); Cambodge (32) ; Bangladesh (33); Birmanie (49).

Classements pour l’Amérique Latine : Mexique (9) ; Chili (12) ; Brésil (14); Uruguay (19); Pérou (28) ; Colombie (27) ; Argentine (30) ; Équateur (35); Paraguay (39); Bolivie (44); Vénézuela (48).

En Europe : Russie (13); Ukraine (34).

Flory Musiswa/Stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV