Quantcast
Connect with us

a la une

Monde: Selon le PAM, 2021 sera pire que 2020

Published

on

Monde: Selon le PAM, 2021 sera pire que 2020 1

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM), agence onusienne de lutte contre la faim dans le monde, lauréate du Nobel de la Paix 2020, fait d’assez sombres prédictions pour l’année prochaine, en ce qui concerne l’accès à la nourriture dans les pays en besoin, rapporte l’Agence Ecofin.

« Nous aurons des famines aux proportions bibliques en 2021 », prévient, presque apocalyptique, le directeur David Beasley, lors d’un entretien avec les médias (l’Associated Press), le mois dernier à Ouagadougou au Burkina Faso.

A en croire la même source, le manager onusien, profitant du nouveau coup de projecteurs créé par la distinction du Nobel, a voulu tirer la sonnette d’alarme, et attirer l’attention des « dirigeants du monde » sur l’état des lieux.

Ainsi, pour le PAM, très actif sur le continent africain, si la situation économique mondiale est aggravée par la pandémie de covid-19, une autre pandémie menace également : celle de la famine.

Selon le PAM, de part ses impacts économiques, la covid-19 pourrait pousser 130 millions de personnes supplémentaires « au bord de la famine d’ici à la fin de 2020 ».

Notons cependant que, pour l’heure, le continent africain a singulièrement pu déjouer la plupart des scenarios catastrophes qui étaient envisagés, malgré des pressions économiques de plus en plus importantes.

Patrick BOMBOKA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito