Quantcast
Connect with us

a la une

Patrick Muyaya : « Nous avons payé une grosse somme aux sociétés pétrolières au titre des subventions de l’Etat »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Patrick Muyaya : « Nous avons payé une grosse somme aux sociétés pétrolières au titre des subventions de l'Etat »

Dans sa casquette de Porte-parole du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), Patrick Muyaya, est revenu sur la question des subventions pétrolières par l’Etat congolais au cours d’un briefing spécial organisé, le lundi 10 octobre 2022, dans les installations de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) à Kinshasa.

Patrick Muyaya rassure que le Gouvernement paye les manques à gagner aux sociétés pétrolières.

« Le Ministre des Hydrocarbures discute constamment avec les pétroliers. De toute évidence, ils [les pétroliers] ne peuvent pas douter de la volonté du Gouvernement. Lorsque vous regardez le dernier compte-rendu du Conseil des Ministres, vous allez voir que nous avons payé une grosse somme aux sociétés pétrolières (plus de 200 millions USD soit 22% des dépenses totales du Gouvernement du mois d’octobre 2022. », a fait savoir Patrick Muyaya.

Le Porte-parole du Gouvernement congolais insiste sur le caractère transparent de ces opérations entre le Gouvernement central et les entreprises pétrolières.

« Nous sommes transparents parce que nous diffusons les montants que nous leur payons y compris la subvention en terme des manque à gagner. De ce point de vue là, nous pensons qu’il n’y aura pas de difficultés. », a-t-il affirmé.

Patrick Muyaya renseigne par ailleurs que le secteur pétrolier est un secteur qui est très exposé au contexte international notamment la situation qui prévaut actuellement entre la Russie et l’Ukraine.

« Vous avez suivi tout récemment que l’Arabie Saoudite et la Russie s’apprêtent à hausser le prix du carburant. Dans une telle hypothèse, il pourrait y avoir des conséquences chez nous en République Démocratique du Congo que les populations ne comprendront peut être pas mais que nous (Gouvernement) sommes censés trouver une solution. De ce point de vue, nous allons nous mobiliser pour faire face à cette situation. », fait remarquer la voix autorisée du Gouvernement congolais.

A ce jour, les sociétés pétrolières exigeraient du Gouvernement congolais le paiement 200 millions USD de manque à gagner. Ces dernières disent n’avoir pas renouvelé leurs stocks en produits pétroliers depuis la dernière crise qui a secoué le pays au mois de septembre 2022.

D’après les données provisoires avancées par le Ministre Nicolas Kazadi, les dépenses générales du Gouvernement pour le mois de septembre 2022 se sont chiffrées à hauteur de 1 863 milliards de Francs congolais (CDF), soit près de 900 millions USD.

Faisant le calcul sur le pourcentage payé aux sociétés pétrolières (22%), la somme avoisinerait les 205 millions USD de paiement au cours du mois de septembre 2022.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV