Quantcast
Connect with us

a la une

Présidentielle 2023 : seuls 8 candidats ont été plus actifs durant la 1ère semaine de la campagne

Avatar of La Rédaction

Published

on

8630C262 9DAA 4E87 B50D E7CDE0C62426

Lancée officiellement depuis le 19 novembre 2023, la campagne électorale continue son bonhomme de chemin.

Selon un sondage publié par le cabinet d’études Target, seuls 8 candidats sur les 26 étaient très actifs durant les 12 premiers jours de campagne.

Cette étude révèle aussi que dans les différentes villes, Félix Tshisekedi vient en tête avec une présence de visuels dans tous les 26 chefs-lieux de province ( soit 100%). Il est suivi de Moise Katumbi dans 14 villes (soit 54%) et Martin Fayulu dans 7 villes (23%). Constant Mutamba vient après ces trois grands challengers avec 3 villes soit 12%. Tandisque trois candidats à savoir Denis Mukwege, Delly Sesanga, Aggrey Ngalasi ont visité deux villes soit 8%.

 

1D6BE37E B771 4A33 B3E1 7F1C7F38C0AE

En termes de supports de campagne, les candidats ont recouru aux affiches, bannières, tracts, banderoles, T- shirts et autres.

Au cours de cette période où la campagne était encore timide, le candidat n° 15 Denis Mukwege a plus utilisé les panneaux (soit 100% dans toutes les villes). Il est suivi du n°20, Félix Tshisekedi (88% des villes) alors que Moise Katumbi et Martin Fayulu ont plus utilisé des affiches publicitaires (respectivement 70% et 59% des villes).

A travers cette étude de Target SARL, ce cabinet a jugé utile de mobiliser ses équipes dans les 26 chefs-lieux de provinces pour observer la communication de différents candidats à l’élection présidentielle. Et à la même occasion, identifier les différents supports de campagne utilisés dans les rues et grand-places de différentes villes.

Les résultats de cette première vague du monitoring couvrent la période du 27 au 30 novembre 2023. Période à laquelle la campagne électorale était très timide. Plusieurs de 26 candidats n’étaient pas encore visibles comme c’est le cas à 10 jours de la fin de la campagne électorale.

Enfin, Target prévoit la publication d’une deuxième étude couvrant la période allant du milieu à la fin de la campagne électorale.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV