Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 11 morts dans le naufrage d’une embarcation sur le lac Tanganyika au Sud-Kivu

Published

on

Onze personnes ont été tuées dans une embarcation dans la nuit le dimanche 1er août 2021sur le lac Tanganyika.

Cet incident a eu lieu dans la province du Sud-Kivu, au village de Mboko, secteur de Tanganyika (territoire de Fizi) après que l’embarcation a heurté une pierre.

D’après le Secrétaire administratif du secteur de Tanganyika, Mukeni Ngolo Georges, 87 passagers étaient à bord. Plusieurs personnes ont été sauvées. Les corps des victimes ont été repêchés.

« Le boat quittait Uvira pour se rendre à Karamba. Le Commissaire lacustre d’Uvira m’a confirmé qu’il y avait 52 personnes à bord, mais l’un parmi les rescapés nous dit qu’ils étaient plus de 87. Nous avons déjà trouvé 11 corps, dont 4 femmes et 7 enfants, et 76 personnes ont été sauvées par les pêcheurs. Quand l’embarcation commence le voyage, les membres de l’équipage respectent les normes, mais à mi-chemin ils ajoutent d’autres passagers et les colis. On dit que l’embarcation a heurté une pierre mais aussi que le mauvais chargement est à la base de l’accident. Pour le moment, nous sommes à la recherche des familles des victimes en vue de l’enterrement des corps », a déclaré à la presse le Secrétaire administratif du secteur de Tanganyika.

Ce bilan est confirmé par la société civile locale qui charge les services de l’Etat.

« Nous venons d’enregistrer encore des morts par naufrage sur le lac Tanganyika. Comme la société civile, nous déplorons ces genres de morts qui sont dus à la faiblesse des services de l’État qui ne font pas leur travail. Comment peut-on permettre à une embarcation de voyager pendant la nuit. Aussi, la majorité des accidents qu’on enregistre sur le lac Tanganyika sont causés par un mauvais chargement. C’est pourquoi nous disons que ces services ne font pas leur travail. Le dimanche soir, nous avions un bilan de 7 morts mais ce lundi matin on vient de retrouver 4 autres corps, donc 11 morts au total », a dit Sammy Amimu, le Président de la société civile du secteur de Tanganyika.

Il y a lieu de signaler que plusieurs naufrages ont été signalés dans les eaux du lac Tanganyika au mois de juillet 2021.

Les autorités administratives du pays sont ainsi appelées à multiplier le contrôle pour faire face à cette situation qui ne cesse d’endeuiller plusieurs familles.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito