Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 12 mesures du Gouvernement Sama pour accroître la contribution du secteur minier dans l’économie

Published

on

Le secteur minier est jusque-là le premier contributeur de l’économie de la République Démocratique du Congo.

Dans le souci de permettre à ce secteur de mieux contribuer à l’économie nationale, le Gouvernement des Warriors compte mettre en place plusieurs mécanismes pour atteindre cet objectif.

Le Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, l’a affirmé lors de la présentation du programme de son Gouvernement, le lundi 26 avril 2021, devant les députés nationaux au Palais du Peuple.

A cette occasion, Sama Lukonde a indiqué que son équipe gouvernementale continuera à promouvoir le secteur minier et à accroître sa contribution à l’économie ainsi qu’aux recettes publiques.

A cet effet, le Gouvernement de l’Union sacrée de la nation prévoit, dans le respect du Code et du Règlement miniers, va s’activer pour des actions de grande envergure. Il s’agit de:

1° Mettre en œuvre un programme de certification minière en vue de valoriser et protéger les actifs miniers ;
2° Réorganiser les marchés locaux des minerais ;
3° Impliquer davantage les nationaux par différentes incitations à l’investissement dans le secteur minier ;
4° Lutter contre le bradage des ressources minières et la spéculation dont elles font l’objet sur les marchés financiers internationaux au détriment de la République ;
5° Veiller à la sauvegarde des intérêts de la République Démocratique du Congo dans les Joint-ventures ;
6° Renforcer les mesures de lutte contre l’exploitation et le trafic illicites des minerais, particulièrement dans l’Est du pays ;
7° Mettre en œuvre une stratégie de création d’une chaîne de valeurs des produits miniers notamment par l’installation des industries de transformation locale ;
8° Mettre en œuvre effectivement les dispositions légales en vigueur en matière de responsabilité sociale des entreprises.

9° Conformément au code et au règlement miniers, le Gouvernement veillera à l’application stricte de la taxe sur le superprofit au regard de l’embellie enregistrée sur les cours des métaux;
10° Le Gouvernement s’assurera du respect du monopole de la sous-traitance au profit des nationaux dans les conditions fixées par la loi.

Sama Lukonde et son équipe comptent aussi appuyer la création des Centres de négoce et des marchés agréés en vue de garantir la traçabilité de nos minerais.

Le Gouvernement congolais promet de sécuriser les centres d’exploitation artisanale des minerais, notamment en y déployant la Police des mines;

11° Il va promouvoir les coopératives minières ; impliquer la Société civile et l’Autorité coutumière dans la résolution des conflits miniers ;
12° Opérationnaliser l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Minerais Stratégiques (ARECOMS) afin de permettre le fonctionnement de l’Entreprise Générale de Cobalt (EGC) et poursuivre la mise en place du Fonds Minier pour les Générations Futures (FOMIN) conformément au Code minier.

Grâce à toutes ces mesures, Sama Lukonde et son équipe comptent ainsi accroître les recettes de l’Etat pour atteindre des prévisions budgétaires de l’ordre de 36 milliards USD entre 2021 et 2023 en raison de 12 milliards par an.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito