Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 211 millions USD bientôt affectés au PDL-145T, annonce le Gouvernement

Avatar of La Rédaction

Published

on

Recettes publiques

Après que le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé, le mercredi 29 juin 2022, la deuxième revue du Programme Économique du Gouvernement par la Facilité Élargie du Crédit (FEC), le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) devrait bénéficier d’une seconde tranche
de Droits de Tirage Spéciaux (DTS) de l’ordre de 211 millions USD en faveur du Projet de Développement Local des 145 territoires (PDL-145T).

C’est du moins ce qu’a annoncé, le vendredi 1er juillet 2022, le Ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi, au cours de la soixantième réunion du Conseil des Ministres.

La gestion des projets et programmes du Gouvernement financés par les ressources extérieures reste, en effet, confrontée à une faible capacité d’absorption de fonds octroyés.

Même si le taux d’exécution des projets du Gouvernement financés sur ressources extérieures a évolué de 3% en février à 20% en juin 2022, atteignant ainsi l’objectif fixé de commun accord avec les partenaires, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, préconise une réponse globale et urgente.

D’après le Ministre Nicolas Kazadi, cette réponse passe par la signature de contrats de performance avec les Unités de gestion des projets et programmes, le renforcement des structures en charge de l’exécution et du suivi des projets sur financement extérieur ainsi que la communication périodique au Conseil des Ministres.

Selon la répartition du budget global du Programme de Développement Local de 145 territoires (PDL-145T), 70 % de cette enveloppe soit 1 168 636 205 USD sur un total de 1,6 milliards seront affectés aux travaux d’infrastructures et services socio-économiques de base.

Ces travaux entrent dans la composante numéro 1 qui consiste à améliorer l’accès des populations des territoires ruraux aux infrastructures et services socioéconomiques de base, leurs activités économiques et le bien-être des populations.

Il faudrait noter que la composante numéro 1 du PDL-145T a pour objectif de mettre en place des infrastructures pour améliorer les conditions de vie des populations des territoires ruraux.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV