Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 300 milliards de CDF visés sur le marché financier local en février 2024

Avatar of La Rédaction

Published

on

3F3D062B 2E59 418A 841D F5E8499CD8AA

Pour financer ses dépenses de fonctionnement, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) prévoit de mobiliser 300 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 113,6 millions de dollars sur le marché financier local de Bons du Trésor et Obligations du Trésor indexés au cours de ce mois de février 2024.

C’est ce que renseigne le ministère des Finances dans un document intitulé « calendrier trimestriel indicatif des émissions des Bons du Trésor et Obligations du Trésor premier trimestre 2024 » publié le 24 janvier 2023.

Pour ce faire, le ministère des Finances prévoit d’organiser trois séances d’adjudication au cours de la période sous-analyse, dont le premier devrait avoir lieu le 13 février 2024. Les deux autres séances sont annoncées pour le 27 du même mois.

D’après les indications de ce document, au premier trimestre 2024, le Gouvernement prévoit de lever, sur le marché financier local un montant global de l’ordre de 668 milliards de Francs congolais (CDF), soit 253 millions de dollars.

Pour rappel, les émissions des Bons du Trésor indexés et des Obligations du Trésor indexées permettent au Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), qui en est l’émetteur, de compenser les déficits de la mobilisation des recettes publiques.

Le Gouvernement congolais continue d’émettre les Bons du Trésor indexés et les Obligations du Trésor indexées pour obtenir plus de moyens de sa politique.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV