Connect with us

a la une

RDC : 300 millions d’euros de la France pour financer des secteurs prioritaires en cinq ans !

Published

on

RDC : 300 millions d'euros de la France pour financer des secteurs prioritaires en cinq ans ! 1

La France s’est engagée à mobiliser 300 millions d’euros pour accompagner le quinquennat du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi. Cet appui financier à la RDC sera destiné à la santé, la sécurité, l’éducation, l’agriculture et l’environnement. C’est ce que prévoit la feuille de route de la coopération franco-congolaise «redynamisée».

L’annonce vient d’être faite par le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian au terme de l’audience lui accordée par le chef de l’État ce lundi 20 mai 2019 à Kinshasa.

D’après lui, cette feuille de route va être enrichie à la suite des résolutions prises avec le chef de l’Etat notamment dans les domaines de l’agriculture et de l’énergie. Ce qui pourrait entraîner une révision à la hausse de l’enveloppe d’appui de la France à la RDC.

Jean-Yves Le Drian a également annoncé l’arrivée prochaine à Kinshasa d’une délégation française pour s’y pencher avec des experts congolais.

En effet, les deux pays qui entretiennent des relations anciennes, fondées sur l’amitié, la confiance et la proximité culturelle et linguistique, ont résolu d’approfondir la coopération bilatérale.

« D’une part, la France et la RDC souhaitent mettre en œuvre un partenariat pour appuyer des priorités communes : l’éducation, la santé et la sécurité. D’autre part, la France et la RDC réaffirment leur volonté de collaborer sur des sujets importants : la lutte contre le changement climatique, la protection de la biodiversité dans l’esprit du One Planet Summit de Nairobi, et le renforcement de la Francophonie dans toutes ses dimensions», indique le communiqué conjoint.

Pour mener à bien ces objectifs, la France renforcera son aide à la RDC en utilisant
plusieurs instruments. Il s’agit des moyens pour mettre en œuvre ces ambitions.

Le communiqué conjoint évoque le prochain contrat de désendettement et de développement, que la France et la RDC souhaitent signer prochainement, d’un montant de 65 millions d’euros sur trois ans ; et la montée en puissance de l’intervention de l’Agence Française de Développement (AFD) dont les subventions atteindront 30 millions d’euros en 2019 et dont l’objectif est porté à 50 millions d’euros pour 2020 et 2021.

« Nos contributions respectives aux différentes organisations internationales pour un montant total de 209 millions de dollars (sans la contribution au financement de la MONUSCO), telles que le Fonds Mondial (auquel la France est le 2ème contributeur mondial), ou l’Alliance pour le Vaccin (à qui la France a apporté 450 millions de dollars et dont la RDC est un des premiers bénéficiaires), UNITAID (où la France contribue à hauteur de 60%) et le 11ème FED (d’une enveloppe de 650 millions d’euros en RDC) qui permettent de définir une action pluridimensionnelle en RDC», précise le communiqué.

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement