Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 3ème vague de Covid-19, le Gouvernement insiste sur le respect scrupuleux des mesures barrières

Published

on

Le Gouvernement congolais tire la sonnette d’alarme et invite la population au respect scrupuleux des mesures barrières pour faire face à la troisième vague de la pandémie de Covid-19.

Annonce faite lors de la réunion du Conseil des ministres du vendredi 4 juin 2021.

En effet, ces derniers jours, le nombre des cas positifs de Covid-19 se sont de plus en plus accentués à travers le pays avec Kinshasa comme épicentre.

Cette situation épidémiologique devenue inquiétante a même conduit le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, à déclarer, le jeudi 3 juin 2021, le début d’une troisième vague de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Dans ses explications, le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani, trois facteurs clés sont à l’origine de la flambée des cas positifs de Covid-19 à savoir le relâchement des mesures barrières, le ralentissement du processus de vaccination et l’exposition aux variants étrangers.

Intervenant à ce sujet au cours du Conseil des ministres, le Premier Ministre Sama Lukonde a informé les membres du Gouvernement que partant de l’instruction du Président de la République communiquée à la réunion précédente, il avait réuni le Comité Multisectoriel de Lutte contre la Covid-19 pour statuer à la fois sur les revendications du personnel dudit Comité ainsi que sur la manière de renforcer la campagne contre la propagation
de cette maladie.

A l’issue de cette réunion de travail, a souligné Sama Lukonde, le Ministre de la Santé publique, sur instruction du Chef du Gouvernement congolais, a réitéré l’alerte sur la montée inquiétante des cas de contamination à la covid-19.

«Nous sommes venus rencontrer son Excellence Monsieur le Premier Ministre pour suivre, avec lui, l’évolution de la situation épidémiologique de la pandémie dans notre pays. Aujourd’hui au Conseil des ministres, j’ai évoqué les chiffres. Depuis fin mai, nous sommes passés de 233 cas par semaine à 244 cas par jour. Cela est inquiétant. Raison pour laquelle nous sommes venus échanger avec le Premier Ministre pour évaluer la situation. Si les choses continuent à monter dans ce sens, le Gouvernement va prendre des mesures plus coercitives pour sauver des vies. C’est l’indication qui nous a été donnée par le Président de la République, son Excellence Felix Tshisekedi, et également le Premier Ministre», avait indiqué le ministre Jean-Jacques Mbungani.

Ainsi, pour renforcer la lutte contre la 3ème vague de la pandémie de Covid-19, le Gouvernement annoncera des mesures de riposte plus strictes dans les jours qui viennent. Il s’agira notamment d’augmenter la capacité des hôpitaux en oxygène ; intensifier la campagne de sensibilisation pour une prise de conscience réelle sur l’existence de la maladie.

Il sera également question de redoubler d’efforts pour encourager la population à la vaccination et organiser des tests rapides obligatoires et gratuits pour tous les voyageurs arrivant de l’étranger.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito