Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 5 milliards USD nécessaires par an pour la modernisation de Kinshasa à l’horizon 2030

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : le FMI note une croissance anticipée à 6,6 % en 2022, une performance soutenue par une production minière accrue

À l’horizon 2030, la ville de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), devrait être une ville moderne.

Pour y parvenir, un budget conséquent de 5 milliards USD annuels est nécessaire pour la modernisation de l’une des plus grandes villes de l’Afrique, a fait savoir le Coordonnateur de la Cellule de développement urbain de la ville de Kinshasa, Robert Luzolanu, au cours de la sixième édition du Forum de construction des villes (Expo béton 2022).

D’après Robert Luzolanu, le Schéma d’orientation stratégique de l’agglomération kinoise (SOSAK), qui est le document de référence en termes de planification urbaine, avait tablé sur un budget de cinq (5) milliards l’an jusqu’en 2030 pour la modernisation de la ville de Kinshasa.

En dehors du Schéma d’orientation stratégique de l’agglomération kinoise, la ville de Kinshasa dispose également d’un
Plan directeur des transports de la ville de Kinshasa, d’où est tiré le projet Métro-Kin.

Ce plan table sur un montant de 32 milliards USD pour l’amélioration des conditions de vie dans la ville de Kinshasa.

Prenant part à ces assises, l’argentier national, Nicolas Kazadi a remis en cause la capacité des administrations provinciales à conduire des projets de développement.

Parlant de la ville de Kinshasa, qui bénéficie du statut de Province, Nicolas Kazadi, a indiqué que le Gouvernement central déploie énormément des efforts financiers pour l’assainissement et la modernisation de la ville de Kinshasa.

Nicolas Kazadi se d’ailleurs dit étonné de voir encore, à ce jour, dans la ville de Kinshasa, précisément dans la commune de Bandalungwa, des flaques d’eau alors que le Gouvernement central met à la disposition de la ville de Kinshasa les moyens financiers nécessaires pour l’assainissement de la capitale congolaise.

L’amélioration de la gouvernance des institutions de la République Démocratique du Congo a été vivement souhaitée par les intervenants à la sixième édition d’Expo béton afin de parvenir au développement souhaité.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV