Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 500.000 tonnes de maïs attendues du marché tanzanien

Avatar of Kiala Curnis

Published

on

79EE01AA 7EFD 4716 89C4 5B96E837F765

Dans le cadre d’une entente commerciale conclue le mardi 21 mai 2024, la République Démocratique du Congo s’apprête à recevoir un volume de 500.000 tonnes de maïs en provenance de la Tanzanie.

Suivant une dépêche de l’agence chinoise Xinhua, l’accord a été signé à Dodoma par l’Agence nationale de réserves alimentaires (NFRA) et la Quincy Company, une entreprise basée dans la province du Katanga.

Seule une cargaison de 200.000 tonnes de céréales sera expédiée dans un premier temps, selon les termes de l’accord.

D’après Andrew Komba, Directeur exécutif de la NFRA, « cette opération vise à tirer profit de l’abondance actuelle des stocks détenus par l’organisation dans ses 30 installations de stockage sur l’ensemble du territoire ».

L’organisme tanzanien devrait également s’appuyer sur des achats de la céréale qu’il effectuera auprès des producteurs locaux à partir du 1er juillet 2024 qui marque le début de l’année fiscale 2024/2025.

En République Démocratique du Congo, la production de maïs est évaluée à environ 2 millions de tonnes par an. Ce volume reste encore insuffisant pour combler les déficits alimentaires du pays qui, en 2022, a importé pour 12 millions de dollars de la céréale, d’après la FAO.

À ce jour, le maïs est la principale céréale produite en République Démocratique du Congo.

En dépit des conditions agro-climatiques favorables à la production de maïs, le pays dépend des achats extérieurs pour son approvisionnement dans la denrée.

Flory Musiswa/Stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV