Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 51 missions de contrôle de l’IGF lancées sur l’ensemble du pays

Avatar of La Rédaction

Published

on

IMG 20230125 WA0003

L’Inspection générale des Finances (IGF) annonce avoir lancé cinquante et une (51) missions de contrôle sur l’ensemble de l’étendue du territoire national de la République Démocratique du Congo (RDC) à partir du lundi 23 janvier 2023.

Après un séminaire de réarmement technique et moral, les inspecteurs des finances sont de retour sur terrain dans les entreprises de l’Etat, les trois (3) régies financières (DGI-DGRK-DGDA), dans la chaîne de la dépense publique et à la Banque Centrale du Congo essentiellement pour la patrouille financière et un appui à la mobilisation des recettes publiques.

D’après les services de communication de l’Inspection générale des finances, ces missions vont rester en place jusqu’à la fin de l’année 2023. Ceci, pour l’implémentation de la bonne exécution du budget 2023 aussi bien en recettes qu’en dépenses.

En vertu du Décret n°2006-1213 du 4 octobre 2006 portant statut de l’Inspection générale des finances, l’IGF exerce une mission générale de contrôle, d’audit, d’étude, de conseil et d’évaluation en matière administrative, économique et financière, pour le compte des Ministres chargés de l’Economie et du Budget.

L’IGF peut également recevoir des missions du Premier Ministre et effectuer des missions à la demande d’autres autorités nationales, d’organismes publics, de collectivités territoriales ou de leurs groupements, de fondations ou d’associations, d’États étrangers, d’organisations internationales ou de l’Union européenne.

L’IGF désigne un corps de fonctionnaires (inspecteurs généraux des finances et inspecteurs des finances) dont une partie travaille au sein du service de l’IGF (les autres sont en poste dans d’autres services de l’administration ou dans le secteur privé).

L’Inspection générale des finances réalise trois grandes catégories de missions : des missions de vérification et d’audit ;
des missions d’évaluation et de conseil ; des missions d’assistance auprès d’administrations, de commissions et de groupes de travail ou de personnalités qualifiées, mais également auprès d’organisations internationales telles que le Fonds monétaire international ou la Banque mondiale. Elle effectue aussi des missions internes qui visent principalement à améliorer ses processus ainsi que la qualité de ses méthodes et de ses travaux.

En 2020, l’IGF a réalisé 82 missions dont les deux tiers étaient des missions d’évaluation et/ou de conseil.

Pour ses missions, l’IGF intervient fréquemment dans un contexte interministériel et participe à ce titre à des missions conjointes en collaboration avec d’autres corps de contrôle ou d’inspection.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito