Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : à fin août 2022, les dépenses de rémunération évaluées à 4 154,1 milliards de CDF (rapport)

Avatar of La Rédaction

Published

on

grille salaires

Les dépenses du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) en faveur de la rémunération des agents publics sont chiffrées à hauteur de 4 154,1 milliards de Francs congolais (CDF) à fin août 2022, soit plus de deux (2) milliards de dollars américains (USD). C’est ce que renseigne le rapport mensuel sur les états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire. Rapport publié le 15 septembre 2022.

D’après la Loi des Finances de l’exercice budgétaire 2022, les prévisions budgétaires arrêtées pour les dépenses de rémunération sont évaluées à 4 117,3 milliards de Francs congolais (CDF). Ce qui représente un taux d’exécution budgétaire de l’ordre de 100,9% du montant global arrêté par l’autorité budgétaire au début de l’exercice 2022.

Au cours de la même période, les dépenses globales du Gouvernement congolais se sont évaluées à hauteur de 8 175,8 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 4 milliards USD à fin août 2022.

D’après ce document, les prévisions budgétaires fixées pour les dépenses du Gouvernement au cours de la période considérée sont de l’ordre de 13 605,5 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 6,8 milliards de dollars américains (USD). Ce qui équivaut à un taux d’exécution budgétaire de l’ordre de 60,1% du montant total prévu pour les dépenses du Gouvernement congolais.

A en croire la même source, les dépenses du Gouvernement congolais en ressources internes s’évaluent à 8 175,8 milliards de Francs congolais (CDF) contre les prévisions budgétaires arrêtées à hauteur de 11 756,0 milliards de Francs congolais (CDF), soit un taux d’exécution budgétaire de l’ordre de 69,5%.

Les experts du ministère du Budget renseignent par ailleurs que les données sur les dépenses en ressources extérieures sont en cours de traitement.

Notons que les dépenses de rémunération représentent près de 50% des dépenses totales effectuées cette année par le Gouvernement congolais en huit mois.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito