Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : à fin avril 2024, l’Etat a payé 920,9 milliards de CDF au titre des emprunts internes

Avatar of La Rédaction

Published

on

CA93C7F1 E2FD 4064 9664 26C4D9B818CA

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a déboursé un montant total de 920,9 milliards de Francs congolais (CDF) soit près de 331,1 millions USD en faveur des remboursements des emprunts internes captés au cours de quatre premiers mois de l’année 2024.

D’après la note de conjoncture économique de la Banque Centrale du Congo, l’Etat congolais a payé, au cours de cette période, 596,2 milliards de Francs congolais (CDF) au titre des remboursements des Bons du Trésor indexés et 324,7 milliards de Francs congolais (CDF) d’Obligations du Trésor indexées.

« S’agissant des remboursements des titres échus, le Trésor a, au cours du premier
quadrimestre 2024, remboursé un total de 920,9 milliards de CDF dont 596,2 milliards de CDF de Bons du Trésor et 324,7 milliards de CDF d’Obligations du Trésor », précise le document.

Le calendrier indicatif des émissions des titres publié la semaine dernière par le ministère des Finances prévoit, pour le deuxième trimestre, un import de 300,0 milliards de Francs congolais (CDF) pour les adjudications des Bons et Obligations du Trésor indexés.

A la période indiquée, le Trésor a également aligné les adjudications des Bons et Obligations du Trésor en dollar américain pour un montant de 200,0 millions de dollars.

Le 30 avril 2024, le Trésor annoncait une adjudication des Bons du Trésor en dollar américain de l’ordre de 30,0 millions de dollars pour une maturité de 6 mois.

Pour rappel, les émissions des Bons du Trésor indexés et des Obligations du Trésor indexées permettent au Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), qui en est l’émetteur, de compenser les déficits de la mobilisation des recettes publiques.

Le Gouvernement congolais vise ainsi à obtenir plus de moyens de sa politique.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV