Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: à l’échéance du 29 avril 2022, la DGI a triplé ses recettes à hauteur de 1,5 milliard USD

Avatar of La Rédaction

Published

on

AB45AF02 D05E 42F8 A206 6EBBA212B6DE

La Direction Générale des Impôts (DGI) a réalisé des recettes de plus de 3 000 milliards de Francs congolais (CDF) soit l’équivalent de 1,5 milliards de dollars américains à l’échéance du 29 avril 2022.

Ces résultats représentent le triple des recettes d’impôts mobilisées à la même période en 2021, soit l’équivalent de 500 millions de dollars américains.

Cette annonce a été faite, ce lundi 2 mai 2022, par le Directeur de communication de la DGI, M. Jean Muteba, au siège de la régie financière à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDC).

D’après lui, trois actions ont permis à la DGI d’atteindre ces performances.

En premier lieu, la DGI sous le leadership du Directeur Général, Barnabé Muakadi Muamba, surnommé par ses proches « le magicien du fisc », a retabli la chaîne de fonctionnement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) désormais élargie aux opérateurs du secteur minier.

Deuxièmement, la Direction Générale des Impôts s’est attelée à la mise en oeuvre de la réforme des régimes fiscaux préférentiels, notamment en s’attaquant à la question des exonérations illégales qui occasionnent la fraude fiscale.

En dernier lieu, la DGI s’est appuyée sur la stratégie consistant à corriger les inégalités constatées dans la perception de l’Impôt Professionnel sur les Rémunérations (IPR) entre le secteur privé et le secteur public.

Pour le Directeur de communication, M. Jean Muteba, les résultats obtenus par la Direction Générale des Impôts (DGI) ne sauraient être possibles sans l’application stricte des mesures d’accompagnement édictées par le ministère des Finances autour de deux axes d’orientation à savoir: consolider la tendance haussière au cours de l’exercice 2022 d’un côté; et de l’autre insister sur la numérisation et la digitalisation des opérations de déclarations et en faire un suivi régulier.

Si les prévisions des recettes d’impôts étaient de l’ordre de 387 318 696 946,47 CDF pour le mois de mars 2022, la régie financière a pu obtenir des résultats au-delà de ses assignations soit 793 092 519 026,12 CDF. Un montant qui représente un taux de réalisation de 204,76%.

En net augmentation de 44,8% par rapport à l’exercice 2021, les recettes annuelles de la DGI s’élèvent à 6 881,4 milliards de Francs congolais (3,4 milliards USD) pour l’exercice 2022.

Avec les performances réalisées fin avril 2022, l’équipe du Directeur Général Barnabé Muakadi Mwamba n’exclut pas la possibilité de mobiliser davantage des recettes bien au-delà des assignations annuelles.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito