Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : à l’indicatif, le Franc congolais a perdu 0,44% de sa valeur marchande mi-janvier 2023

Avatar of La Rédaction

Published

on

images 45

Malgré les efforts déployés par la Banque Centrale du Congo (BCC) visant à stabiliser la monnaie locale sur le marché, celle-ci a enregistré une légère dépréciation à la troisième semaine du mois de janvier 2023.

Au cours de la quatre-vingt-troisième réunion du Conseil des Ministres du vendredi 20 janvier 2023, Madame Kabedi Malangu, Gouverneure de la BCC, a indiqué que le marché des changes a connu des légères fluctuations consacrant ainsi une dépréciation de la monnaie nationale de 0,44% à l’indicatif à 2 028 CDF le dollar américain et de 0,23% sur le marché parallèle d’une semaine à l’autre amenant le taux de change à 2 150 CDF pour un dollar américain.

«Le marché des changes a connu des légères fluctuations consacrant ainsi une dépréciation de la monnaie nationale de 0,44% à l’indicatif à 2 028 CDF le dollar américain et de 0,23% sur le marché parallèle d’une semaine à l’autre amenant le taux de change à 2 150 CDF pour un dollar américain», a-t-elle fait savoir aux membres du Gouvernement congolais.

Par ailleurs, Madame Malangu Kabedi a fait savoir qu’une certaine accalmie s’est observée après le 13 janvier 2023 suite à l’intervention de la Banque Centrale sur le marché interbancaire pour vendre des devises afin de lisser ces fluctuations.

Toutefois, l’économie congolaise reste exposée aux facteurs de risques externes tels que :

• les incertitudes continues liées au conflit russo-ukrainien ;

• la persistance d’une inflation élevée ;

• la résurgence de la pandémie à Covid-19 en Chine.

Au plan interne, les risques ont pour facteurs l’impact persistant de l’inflation importée, les pressions saisonnières sur le marché des changes découlant de
la demande de devises liée à la reconstitution des stocks des biens ; et, l’impact de la guerre dans la partie Est de la République.

Le marché des changes est, rappelons-le, le marché sur lequel se retrouvent tous les participants désireux de vendre ou d’acheter une devise contre une autre. Dans le jargon financier, il est souvent question du Forex pour désigner le marché des changes ; contraction des termes anglais FOReign EXchange.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito