Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : ACERD lance le Club des médias des énergies renouvelables

Published

on

L’Association congolaise pour les Énergies Renouvelables et Décentralisées (ACERD) a lancé, ce vendredi 5 mars 2021, le Club des médias des énergies renouvelables. Objectif visé par ce Club: inviter les différents médias congolais à accompagner ACERD dans la sensibilisation, éducation sur les techniques réelles déjà disponibles des énergies renouvelables.

Ce Club des médias se veut une plateforme pour fournir les informations documentées, produire des analyses adossées à de données solidement étayées, présenter les avantages mais aussi expliquer les points de discussion, éclairer décideurs et consommateurs sur les énergies renouvelables.

L’Association Congolaise pour les Énergies Renouvelables et Décentralisées est une ASBL qui se donne comme mission de contribuer à l’accomplissement de la vision du Chef de l’État congolais, celle de porter le taux d’énergie à 30% au lieu de 10% comme c’est le cas actuellement.

En effet, il existe un contraste entre le faible accès à l’énergie (10%) alors que le potentiel hydrologique de la République Démocratique du Congo est de 100 millions de watt. Sa capacité de production solaire est de 70 giga watt et elle varie selon les zones.

La taille du marché est de 80 millions de personnes, c’est donc un grand marché.

L’ACERD se donne donc comme ambitions de parler au nom d’industriels ; développer le marché qui est important et en croissance.

ACERD est un regroupement d’entreprises qui se veut aussi un partenaire pour les autorités publiques.

L’Association Congolaise pour les Énergies Renouvelables et Décentralisées compte aussi réduire les obstacles tels que le cadre réglementaire qui est appelé à être clair; le cadre fiscal qui doit être allégé ; les investisseurs qui ont besoin d’une bonne visibilité.

Autres obstacles à relever, c’est le déverrouillage du marché : le besoin en énergie est immense mais il manque la capacité économique de la population à acheter les services.

Parmi les réalisations d’ACERD figure le Fonds Mwinda qui a déjà reçu une subvention de 10 milliards de CDF de la part du Chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi.

Ce Fonds a pour objectif d’atteindre 30% d’accès à l’énergie d’ici 2024.

Pour y arriver, le Fonds Mwinda a besoin de 500 millions de dollars américains.

En subventionnant les ménages, ils auront accès aux services, ce qui va accélérer la croissance de ces entreprises et va stimuler plus d’investissement. Il y aura ainsi une demande beaucoup plus importante.

Au finish, cela pourrait relancer le développement du pays.

En termes de perspectives, ACERD compte organiser des ateliers de sensibilisation ; ateliers ou Club de banques; ateliers sur la fiscalité et au mois de juin 2021, un Forum de d’investisseurs en énergies renouvelables.

En lançant le Club des médias des énergies renouvelables, ACERD veut conclure un partenariat pour atteindre ses interlocuteurs qui sont le pouvoir public, les bailleurs de fonds locaux et internationaux, les acteurs industriels et la population.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito