Connect with us

a la une

RDC : alerte sur l’épidémie de Chikungunya à Kinshasa !

Published

on

L’alerte a été donnée par un médecin de l’Institut national des recherches biomédicales (INRB) qui est passé sur top Congo. D’après le Docteur Chela Makiala, chef de l’unité de sérologie clinique à l’INRB,il y a déjà quelques résultats préliminaires qui confirment qu’effectivement l’épidémie de Chikungunya touche la ville de Kinshasa et la zone de santé de Kasangulu dans le Kongo central.

Ainsi, devant l’épidémie de Chikungunya qui touche la ville de Kinshasa depuis le mois de Décembre, quels sont les principaux points à retenir et à observer?

D’abord les signes suivants :

– Fièvre, douleurs articulaires et abdominales;
– Fatigue, maux de tête et éruption de la peau;
– Douleurs oculaires.

Comme mesures préventives, il est demandé à tous de:
– Éviter de se faire piquer par le moustique;
– Porter les vêtements longs et clairs;
qui couvrent les extrémités surtout le matin (6h00 à 10h00) et le soir (15h00 à 19h00);
– Vider les récipients ou boites contenant l’eau: boites de tomate, sardine, conserve, abreuvoirs, pots de fleurs, écorce de noix de coco, gouttières, pneus, etc;
– Utiliser les insecticides, moustiquaires, etc
– Couvrir tous les réservoirs d’eau en vue d’empêcher le maintien de gites de reproduction des Aedes Aegypti et Albopictus;
– Utiliser les spay répulsifs chaque soirée.

– Assainir l’environnement domiciliaire et péridomicilaire : éviter les ombres des fleurs, objets non utilisés sont à se débarrasser car constituent les gites de repos des moustiques, Aédes.

Et comme traitement ?
Jusque-là, il y a absence de traitement spécifique; mais toutefois les médecins prescrivent des anti- douleurs; des anti-inflammatoires.

La déclaration de cette épidémie se fait encore attendre par le ministère de la Santé. Et ce sera donc la troisième fois que pareille épidémie se manifeste en RDC. La première fois, elle s’était déclarée en 1999-2000 et la deuxième grande épidémie a eu lieu en 2012.

Nadine FULA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :