Connect with us

a la une

RDC : appel au respect des droits acquis des secrétaires généraux nommés !

Published

on

RDC : appel au respect des droits acquis des secrétaires généraux nommés ! 1

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi est invité à faire respecter les droits acquis des secrétaires généraux récemment nommés par ordonnance présidentielle. Et ce, à la suite d’un concours rigoureux ayant abouti à la sélection des meilleurs.

Dans un communiqué de presse du 8 mars 2019 parvenu à Zoom Eco, ces hauts fonctionnaires de l’Administration congolaise demandent au premier agent public de la Nation de lever la mesure portant suspension des ordonnances présidentielles 18/143, 18/143b et 18/143c portant leurs nominations respectives.

De même que la  réponse du ministre de la Fonction publique adressée au directeur de cabinet du Président de la République portant transmission du projet de retrait  desdites ordonnances.

« Remettre en cause ses ordonnances serait une entorse aux lois et règlements d’administration en matière d’avancement en grade à la Fonction publique et, jetterait un discret sur l’ensemble des ordonnances prises à la même date en faveur des hauts fonctionnaires de l’Administration publique, des militaires, des ambassadeurs et des mandataires des établissements et services publics, et d’autre part, du processus vis-à-vis des partenaires au développement qui accompagnent la mise en oeuvre de la réforme», indiquent-ils dans le communiqué.

Par conséquent, soutiennent – ils, faire autrement, c’est-à-dire annuler ces ordonnances, relèverait de l’arbitraire et enfreindrait les dispositions constitutionnelles en ce qui concerne l’apolitisme et la neutralité de l’Administration publique.

« Le gel de l’étape de la remise et reprise et la situation entretenue, à ce jour, dans le traitement de ce dossier conduiraient à la non prise des fonctions des secrétaires généraux nommés et affectés, lauréats selon des critères objectifs de sélection (la compétence, la méritocratie, l’absence de toute forme de clientélisme) au concours organisé par le ministère de la Fonction publique. Ceci risquerait de plonger l’Administration publique dans une crise profonde sans précédent en ce début de la 3ème législature», ont-ils insisté dans leur communiqué ci-dessous :

RDC : appel au respect des droits acquis des secrétaires généraux nommés ! 2

RDC : appel au respect des droits acquis des secrétaires généraux nommés ! 3

RDC : appel au respect des droits acquis des secrétaires généraux nommés ! 4

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :