Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Après son adhésion à EREA, l’Autorité de régulation d’électricité reconnue membre effectif de RAERESA

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC Après son adhésion à EREA lAutorité de régulation délectricité reconnue membre effectif de RAERESA

L’Autorité de régulation du secteur d’électricité (ARE) de la République Démocratique du Congo (RDC) est désormais membre effectif de l’Association régionale des régulateurs de l’énergie pour l’Afrique orientale et australe (RAERESA), une agence des pays membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA).

Pour ce faire, la Directrice générale de l’ARE, la professeure Sandrine Ngalula Mubenga y a été notifié depuis fin juin 2022. De ce fait, l’ARE devient donc membre à part entière de RAERESA.

Son admission au sein de cette structure régionale intervient quelque semaines après l’Assemblée générale de RAERESA tenue du 10 au 11 mai dernier par visio-conférence.

« J’ai le plaisir de vous transmettre ci-joint le rapport final de la onzième Assemblée générale annuelle (AGA) de l’Association régionale des régulateurs de l’énergie pour l’Afrique orientale et australe (RAERESA) qui s’est tenue virtuellement les 10 et 11 mai », indique Dr Mohamedain E. Seif Elnasr, Chef de Direction de RAERESA, dans la lettre de notification adressée à la Directrice Générale de l’ARE.

A cet égard, indique-t-il, je suis heureux de vous informer que la 11ème Assemblée générale de la RAERESA a approuvé l’adhésion à part entière de l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARE) de la République Démocratique du Congo (RDC) à la REARESA, l’adhésion étant ouverte aux organismes de régulation de l’énergie.

Mohamedain E. Seif Elnasr précise que la décision d’intégrer l’ARE au sein de RAERESA a été prise sans aucune objection, à l’unanimité.

« Je souhaite également profiter de cette occasion pour vous féliciter, Autorité, d’avoir rejoint RAERESA », argue-t-il.

Pour rappel, RAERESA est une agence spécialisée du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) ayant reçu mandat de promouvoir l’intégration et l’investissement dans le secteur de l’énergie dans la région du COMESA, en créant un environnement réglementaire harmonisé. Il s’agit d’un cadre à travers lequel les régulateurs nationaux coopèrent et échangent les meilleures pratiques.

La structure a été créée conformément aux articles 106 à 109 du Traité instituant le COMESA. Ces articles, prévoient que « les Etats membres du COMESA s’engagent à coopérer au développement et à l’utilisation conjoints des ressources énergétiques, à la création d’un climat d’investissement plus favorable pour encourager les investissements publics et privés, à l’encouragement de l’utilisation conjointe des installations de formation et de recherche… ».

Il faudrait rappeler que la notification de l’ARE comme membre de RAERESA intervient une semaine après l’admission de cette instance congolaise de régulation du secteur de l’électricité  à l’Association des régulateurs de l’énergie de l’Afrique de l’Est (EREA).

En effet, son adhésion à EREA s’est faite, le 24 juin 2022, à Bujumbura, au Burundi, lors de la 14ème Session annuelle de l’Assemblée générale.

Olivier KAFORO

Advertisement

Edito

ZoomEco TV