Connect with us

a la une

RDC : Assemblée nationale, l’opposition décline des postes au Bureau définitif

Published

on

RDC : Assemblée nationale, l'opposition décline des postes au Bureau définitif 1

Aucune  candidature de l’opposition ne doit être validée par le Bureau provisoire de la chambre basse du Parlement. Le mot d’ordre émane de neuf regroupements politiques de l’Opposition qui ont tenu une conférence de presse ce jeudi 18 avril 2019 au Palais du Peuple.

Plusieurs raisons justifient cette position.
Les députés parlementaires de l’opposition condamnent la non- validation de députés issus des élections partielles du 31 mars.

Cette opposition refuse de servir d’alibi ou de faire valoir au pouvoir FCC-CACH, qui, selon elle, tient à bloquer et à pervertir le pouvoir démocratique.

« Nous confirmons notre décision de ne pas participer au bureau définitif, à ceux de commissions permanentes de l’Assemblée nationale tant que la constitution, la loi portant statut de l’opposition et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne seront pas respectées dans leur lettre et esprit», a indiqué le député Jacques Djoli, leur porte-parole.

Par conséquent, l’opposition parlementaire demande au bureau provisoire de ne recevoir ni valider aucune candidature de membres de l’opposition.

Enfin, les députés nationaux de l’opposition envisagent saisir les instances interparlementaires, précisément l’Union interparlementaire pour cette violation flagrante de ses droits fondamentaux.

Aussi, prennent-ils à témoin le peuple congolais et la communauté internationale de cet acharnement du pouvoir FCC de maintenir le système politique de dictature et l’état de leurs droits.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement