Connect with us

a la une

RDC : Assemblée nationale, une question orale adressée au ministre des Ressources hydrauliques et électricité sur la gestion de la SNEL et Régideso

Published

on

RDC : Assemblée Nationale, le Ministre des Ressources  Hydrauliques et Electricité invité à s'expliquer sur la SNEL et REGIDESO!

Le ministre d’État et ministre des Ressources hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi, pourrait s’expliquer devant les élus du peuple sur la gestion de la SNEL et Régideso. Une question orale avec débat a été déposée à son intention par le député national, Ados Ndombasi.

En attendant la notification de ce membre du Gouvernement par la présidente de la Chambre basse, Ados Ndombasi évoque plusieurs raisons justifiant son initiative de contrôle parlementaire.

D’abord, pour ce qui est de la Régideso, il rappelle que le manque d’eau potable dans la capitale et autres centres urbains expose la population non seulement aux maladies hydriques mais aussi à l’insécurité. Cette population est obligée de parcourir de longues distances pour s’approvisionner en eau potable.

Le député national Ados Ndombasi rappelle que le taux de déserte en eau potable en RDC n’est que de 14% et ne fait que se réduire. Autrement dit, seulement environ un congolais sur 8 a accès à l’eau potable.

A quand l’eau pour les 86 % de congolais restants, soit pour environ 70 million de congolais?” s’interroge-t-il.

Quant à la SNEL, Ados Ndombasi déplore la faible desserte en électricité en RDC, évaluée à près de 15 %, avec à peine 12 millions de congolais bénéficiant du courant électrique fourni par la SNEL.

Alors que la RDC dispose d’un potentiel hydroélectrique techniquement exploitable évalué à 774 000 GW par an, pour une puissance exploitable d’environ 100 000 Méga Watt.

Malheureusement, constate-t-il seulement 2,6 % de ce potentiel est exploité à ce jour, soit environ 2.566 MW dont 69 % (soit 1775 Méga Watt) au niveau du site d’Inga (351 Méga Watt à Inga 1 et 1424 MW à Inga 2.

Face à tout ce déficit criant, le député national Ados Ndombasi interpelle le ministre pour s’expliquer sur la question : quand placerez-vous à la tête de la REGIDESO et de la SNEL les meilleurs des congolais capables de transformer ces deux entreprises en pourvoyeurs fiables d’eau et d’électricité à la majorité des congolais ?

Cette question orale avec débat est adressée au ministre conformément à l’article 138 de la constitution et 168 du règlement intérieur de la chambre basse du Parlement.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement