Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : au 16 mai 2024, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF au titre des recettes publiques

Avatar of Kiala Curnis

Published

on

4F8E9B0A C4B5 48BA BC60 89D36956F8C8

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’État produit par la Banque Centrale du Congo affiche un niveau de 1.356,3 milliards de Francs congolais (CDF) au titre des recettes publiques, soit un montant équivalent à 488,7 millions de dollars.

Comparativement aux prévisions retenues dans le plan de trésorerie de l’Etat, les régies financières ont mobilisé 1.031,1 milliards de Francs congolais (CDF), soit un taux de
réalisation de 75,2%.

D’après les spécialistes de la Banque Centrale du Congo, ce résultat pourrait davantage s’améliorer avec les paiements attendus du premier acompte provisionnel de l’impôt sur le bénéfice et profit.

En termes de contribution, il y a lieu de relever que les recettes tirées des impôts
directs et indirects (DGI) ont atteint 646,1 milliards de Francs congolais (CDF), suivies des recettes
douanières (DGDA) chiffrées à 265,4 milliards de Francs congolais et celles de la parafiscalité (DGRAD) établies à 119,5 milliards de Francs congolais (CDF).

La même source renseigne que les dépenses du Gouvernement congolais, en cumul mensuel, se sont chiffrées à 1.130,2 milliards de Francs congolais (CDF) dont 641,8 milliards de Francs congolais de frais de fonctionnement des institutions et ministères.

La rémunération des agents et fonctionnaires de l’Etat a représenté 52,1 milliards de Francs congolais (CDF).

Il faudrait noter que la part la plus importante du budget de l’État est affectée aux dépenses de fonctionnement des institutions et aux rémunérations des agents et fonctionnaires de l’Etat.

Les crédits alloués aux investissements sur ressources propres sont de moins en moins exécutés laissant le pays dans un déficit criant d’infrastructures de base.

En cumul annuel, au 16 mai 2024, le tableau de suivi de la situation financière de l’État renseigne que les recettes de l’Etat ont atteint 11.693,3 milliards de Francs congolais (CDF).

A la période indiquée, les dépenses de l’Etat se sont chiffrées à 9.685,9 milliards de Francs congolais (CDF).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV