Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : au T4-2023, le Gouvernement a dépensé plus de 1.200 milliards de CDF en procédure d’urgence

Avatar of La Rédaction

Published

on

9F032A39 880E 45D2 BFA2 508BA0825E17

Le compte du Trésor public de la République Démocratique du Congo (RDC) renseigne que les dépenses publiques effectuées en procédure d’urgence ont atteint un montant record de 1.217,34 milliards de Francs congolais, soit 440 millions de dollars, au quatrième trimestre de l’année 2023.

D’après le rapport du ministère des Finances, les dépenses exécutées en procédure d’urgence représentent un ratio de 17,7% du total de dépenses du quatrième trimestre 2023 contre de ratios de 22,3%, 15,2% et 11,8% atteints respectivement au troisième, second et premier trimestre 2023.

« Au quatrième trimestre, les dépenses exécutées en procédure d’urgence se situent à 1.217,34 milliards de CDF contre
des montants respectifs de 1.485,96 milliards CDF, 789,85 milliards CDF et 483,5 milliards CDF enregistrés au troisième, second et premier trimestres 2023. Sur cette base, le ratio de dépenses exécutées en procédures d’urgence se situe à 17,7% du total de dépenses du quatrième trimestre 2023 contre de ratios de 22,3%, 15,2% et 11,8% atteints respectivement au troisième, second et premier trimestre 2023. », précise le document.

La même source indique que ce niveau de ratio est occasionné essentiellement par les prépondérances des dépenses concernant la sécurité, les paiements du service de la dette publique, les dépenses des élections et les dépenses d’investissement sur ressources propres.

Le tableau de suivi de la situation du compte général du Trésor pour le quatrième trimestre 2023 renseigne un total des dépenses, y compris l’amortissement de la dette publique, de 6,884,83 milliards de CDF contre des montants de 6.674,80 milliards de CDF 5.207,89 milliards de CDF et 4.095,18 milliards de CDF exécutés respectivement au troisième, deuxième et premier trimestre 2023.

S’agissant de la prépondérance de ces dépenses en procédure d’urgence, le ministère des Finances note les dépenses de sécurité ont capté les crédits de l’ordre de 492,3 milliards de Francs congolais (CDF), soit 40% du montant total dépensé en procédure d’urgence au cours de cette période.

Il sied de rappeler que ce rapport constitue également une évaluation préliminaire de l’objectif indicatif du ratio des dépenses exécutées en procédure d’urgence fixé à 10% pour l’année 2023 dans le cadre du Programme appuyé par la Falicilté élargie de crédit (FEC).

Pour l’ensemble de l’exercice 2023, le Compte Général du Trésor indique un total des dépenses de l’ordre de 22.863,73 milliards de Francs congolais. Dans ce volume, les dépenses exécutées en procédure d’urgence s’élèvent à 3.976,65 milliards de Francs congolais soit un ratio de 17,4% contre la cible fixée à 10%.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV