Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : au troisième trimestre 2022, la CNSSAP devrait prendre en charge 102 949 retraités

Avatar of La Rédaction

Published

on

CNSSAP

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a adopté, au cours de la cinquante-troisième réunion du Conseil des Ministres, le dossier relatif à la prise en charge, à compter du troisième trimestre 2022, de 102 949 retraités et 10 633 rentiers civils (soit un total de 113 582 bénéficiaires) du système octroyé par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP).

Présenté par le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public, Jean-Pierre Lihau, ce dossier présente plusieurs avantages
résumés comme suit :

– Pour les bénéficiaires : l’Agent retraité qui sera payé au taux de la CNSSAP verra sa pension revue à la hausse en moyenne entre 300% et 440% lorsque celui-ci était
payé au taux de Kinshasa, et de 600% à 891% lorsqu’il était payé au taux de Provinces.

Cette augmentation devrait sensiblement améliorer son pouvoir d’achat ainsi que son bien-être ;

– Pour la CNSSAP : couvrir plus d’agents publics possibles est un moyen lui permettant de réaliser sa mission principale, qui est celle de venir au secours des agents publics en panne
de revenu du fait de la cessation définitive du travail ;

– Pour l’Etat : le Gouvernement dégagera d’importantes économies de près de 28,5 milliards de Francs congolais par année, soit 285 milliards de Francs congolais (CDF) sur 10 ans. Ce qui peut permettre de mécaniser de nombreux autres agents publics non payés à ce jour.

La mise en œuvre de cette grande réforme de haute portée sociale mettra ainsi fin à ces retraites maigres et indignes payées par le Trésor public, dans le cadre du système octroyé, aux anciens retraités qui, comme ceux déjà pris en charge par la CNSSAP, ont servi l’Etat avec bravoure et loyauté.

A cet effet, Jean-Pierre Lihau a sollicité du Conseil, d’une part, l’habilitation nécessaire pour procéder à la signature de l’Arrêté devant fixer les modalités d’application de cette réforme ; et d’autre part, l’instruction à la Direction de la paie du Ministère du Budget lui demandant d’ouvrir une ligne « Droits d’entrée CNSSAP » et de clôturer, dès le troisième trimestre 2022, tous les comptes des anciens retraités et rentiers civils.

Jean-Pierre Lihau a conclu son intervention en annonçant que la CNSSAP organisera une grande opération de contrôle général, entre fin mai et mi-juillet, afin de prendre le relais, dès le troisième trimestre, pour les bénéficiaires éligibles qui se seront présentés au contrôle.

Une période de rattrapage pourrait être envisagée par la suite.
Les candidats en règle seront ainsi payés avec rappel.

Tout en félicitant le Ministre de la Fonction publique, et tous les membres du Gouvernement qui ont préparé cette réforme, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, les a exhortés à la poursuite du travail pour l’amélioration des conditions des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito