Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Bons du Trésor indexés, le Gouvernement prévoit d’emprunter 60 milliards de CDF le 6 septembre 2022 sur le marché financier local

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : au 26 août 2022, la trésorerie publique présente un solde déficitaire provisoire de 346 milliards de CDF

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), à travers le ministère des Finances, compte lever 60 milliards de Francs congolais (CDF) soit près 30 millions USD sur le marché financier local grâce à l’émission des Bons du Trésor indexés le mardi 6 septembre 2022.

C’est ce qu’annonce un communiqué du ministère des Finances du 1er septembre 2022 signé par le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi.

La même source renseigne que la présentation des soumissions est attendue le mardi 6 septembre 2022 à 11 heures au siège de la Banque Centrale du Congo (BCC).

Le ministère des Finances précise par ailleurs que « toute soumission déposée après l’heure limite sera rejetée ».

L’annonce des résultats de cette opération d’adjudication est attendue le même jour , soit le mardi 6 septembre avant 15 heures, précise ce document.

La date de remboursement est fixée au jeudi 9 mars 2023 à la Banque Centrale du Congo.

Le ministère des Finances fait savoir qu’il se réserve le droit d’accepter un montant inférieur au montant annoncé si les conditions du marché sont jugées insatisfaisantes.

Face à la faiblesse de la mobilisation des recettes, l’Exécutif national avait lancé en octobre 2019 les Bons du Trésor pour diversifier ses sources de financement afin de répondre aux dépenses publiques toujours élevées.

Pour garantir la même valeur de l’argent prêté à l’Etat, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a concédé, depuis l’année dernière, que les Bons du Trésor soient indexés à la valeur de change du dollar pour pallier à l’éventuelle volatilité du Franc congolais.

Un Bon du Trésor est, rappelons-le, un titre d’emprunt émis par l’Etat et remboursable à échéance.

En République Démocratique du Congo, c’est le Gouvernement qui émet ces titres d’emprunt par le canal du Trésor public.

Quand un opérateur économique ou un particulier achète un Bon du Trésor, il prête de l’argent à l’État et devient, en quelque sorte, son créancier.

Garanti à 100 % par le Gouvernement qui l’émet, le Bon du Trésor est l’un des placements les plus sûrs sur le marché monétaire.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito