Connect with us

a la une

RDC : Boss Mining supprime la redevance due aux chefs de terre au Lualaba

Published

on

La société minière Boss mining a décidé de supprimer le paiement de la redevance due mensuellement aux chefs coutumiers, riverains de son site d’exploitation situé à Kakanda dans le Lualaba. L’annonce avait été faite aux bénéficiaires jeudi dernier au cours d’une rencontre.

Des chef coutumiers ont exprimé leur déception réclamant que Boss Mining annule sa décision tant qu’elle continue à être opérationnelle à Kakanda malgré son annonce de mettre fin à ses activités en février dernier.

« Nous les chefs coutumiers d’ici nous sommes désolés ! Boss mining à exercer les travaux ici pendant 15 à 16 ans, mais sur l’aspect social en tout cas c’est zéro : il n’y a pas des routes, il a même abimé des ponts, il a même jeté de l’acide par ci par là. La plupart des poisons ont disparus dans les cours d’eau. En tout cas, nous sommes désolés ! Ça devient comme un sabotage », a déclaré l’un d’eux au téléphone de Radio Okapi.

Ces chefs coutumiers perçoivent une somme qui varie de 250 à 600 USD mensuellement, selon le grade de chacun. Pour l’instant, ces droits ne seront plus payés par Boss Mining comme c’était le cas depuis 15 ans.

En rappel, la société serait en déficit de production depuis que la Gécamines a récupéré son concentrateur en octobre dernier. Sa décision d’arrêt des activités d’exploitation minière est notamment aurait été justifiée par la réduction à 35 % de sa production depuis l’an dernier.

Aussi depuis 2014, Boss Mining n’a fait qu’accumuler des dettes. Elle compte près de 2 700 agents (congolais et expatriés). Dans le processus d’arret de ses activités, la société s est engagée à payer des comptes finaux aux agents.

Boss Mining a été créé en 2003 avec un capital d’un million de dollars. Depuis 2009, elle a été acquise par le Groupe ERG, Eurasion Ressources Group détenu à 40 % par le gouvernement kazaksthan.

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :