Connect with us

a la une

RDC : Budget de l’Etat 2019 exécuté à 19% en recettes et 21% en dépenses au 19 avril

Published

on

RDC : Budget de l’Etat 2019 exécuté à 19% en recettes et 21% en dépenses au 19 avril 1

Le Budget de l’Etat de l’exercice 2019 a été exécuté à 19,4% en recettes et 21,8% en dépenses. En chiffres absolus, cela représente respectivement 1 867 milliards de CDF (1,138 milliard de dollars) et 2 094 milliards de CDF (1,277 milliard de dollars) sur des prévisions équilibrées de 9 604 milliards de CDF (soit 5,856 milliards de dollars).

Recettes, taux d’exécution 19,4%

D’après le condensé des statistiques de la Banque centrale du Congo (BCC), le gros de recettes (813,74 milliards de CDF représentant 20,3% des assignations annuelles) ont été collectées par la Direction générale des impôts (DGI).

RDC : Budget de l’Etat 2019 exécuté à 19% en recettes et 21% en dépenses au 19 avril 2

Vient ensuite, la Direction générale des douanes et accises (DGDA) qui a pu capter 591,10 milliards de CDF atteignant ainsi 22,3% de ses assignations budgétaires annuelles.

Pour sa part, la DGRAD a collecté 387,97 milliards de CDF au 19 avril 2019. Son taux d’exécution, par rapport à ses assignations budgétaires, représente 32,1%.

Dépenses, taux d’exécution 21,8%

En ce qui concerne les dépenses, il s’observe que 21,8% des dépenses annuelles ont été déjà consommés au cours de cette période.

Par rapport aux assignations de l’année, le taux d’exécution de la rubrique « rémunérations » affiche 26,7%, celui de la « Dette publique » est à 9,5% et celui de « Subventions et Transferts aux provinces » se situe à 8,8%.

RDC : Budget de l’Etat 2019 exécuté à 19% en recettes et 21% en dépenses au 19 avril 3

Quant aux dépenses liées aux frais de fonctionnement, elles ont été exécutées à 42,8% au 19 avril 2019 alors que les « Dépenses urgentes » équivalent déjà à la moitié du total « Rémunérations » de la même période. Les dépenses exceptionnelles sont à 72,035 milliards de CDF. Ce montant tend à avoisiner le double des charges couvertes pour la « Dette extérieure » qui se chiffre à 39,97 milliards de CDF.

Solde excédentaire de 243 milliards de CDF

Si au 19 avril il s’est dégagé un solde négatif de 227,58 milliards de CDF, le mois d’avril s’est clôturé avec un excédent de 243 milliards de CDF. Et ce, grâce au recouvrement des recettes liées à l’échéance fiscale.

RDC : Budget de l’Etat 2019 exécuté à 19% en recettes et 21% en dépenses au 19 avril 4

D’après Kasongo Mwema, le porte-parole du chef de l’Etat, les ministres des Finances et celui du Budget ainsi que le gouverneur de la Banque centrale ont fait le rapport de la situation économique et financière au président de la République lundi dernier.

Il en est ressorti que la ligne budgétaire de la présidence de la République ne connait aucune explosion des dépenses.

« Une stabilité qui s’explique, selon ces spécialistes, qu’il y a eu effectivement déficit sur deux mois, en janvier et en mars. Mais, il y a eu excédent en février et en avril. Et surtout un excédent qui tourne autour de 243 milliards (de francs congolais) et qui a permis donc de résorber tous les déficits qu’il y a eu sur les autres mois », a rassuré le porte-parole de Félix Tshisekedi à Radio Okapi.

Emilie MBOYO

Sur le même sujet :

RDC : le déficit du solde des opérations de l’Etat réduit de 15,5% en deux mois !

RDC : budget 2019 exécuté à 6,2% en recettes et 6,5% en dépenses au 8 février 2019

RDC : les budgets de l’Etat ne sont pas pro-pauvres (ODEP)

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement