Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Budget de l’Etat exécuté à 33% en recettes et 35% en dépenses au 2 octobre 2020

Published

on

RDC : Budget de l’Etat exécuté à 33% en recettes et 35% en dépenses au 2 octobre 2020 3

L’exécution du Budget de l’Etat congolais pour l’exercice 2020 a affiché, au regard des prévisions annuelles, des taux respectifs de 33,6% en recettes et 35,5% en dépenses au 2 octobre dernier. Avec un solde déficitaire chiffré à 342 milliards de CDF, il s’avère que le niveau des dépenses demeure supérieur à celui des recettes qui connait une contre-performance. Ces statistiques ont été rendues publiques par la banque centrale du Congo (BCC). 

En ce qui concerne les recettes totales, 5 780 milliards de CDF (soit 3,4 milliards USD au taux budgétaire de 1 786,9 CDF/USD) ont été mobilisés du 1er janvier au 2 octobre 2020 sur des prévisions annuelles de 17 225 milliards de CDF. D’où, le taux d’exécution de 33,6%. Par rapport à la période correspondante de l’année précédente, ce taux avait déjà franchi la barre de 73%. 

RDC : Budget de l’Etat exécuté à 33% en recettes et 35% en dépenses au 2 octobre 2020 4

Il y a lieu de constater que le confinement de l’économie nationale et internationale causé par la pandémie à coronavirus a eu des impacts sérieux sur la mobilisation des recettes tant de portes qu’intérieur. 

D’après les mêmes statistiques, aucune régie financière n’avait encore, jusqu’au 2 octobre dernier, atteint 40% de taux de réalisation de leurs assignations respectives. La DGI était à 39,2%, la DGDA à 31,8% et la DGRAD à 33,1%.

Quant aux dépenses, le Trésor public a débloqué 6 122 milliards de CDF (soit 3,6 milliards USD au taux budgétaire de 1 786,9 CDF/USD). Comparés aux prévisions annuelles, le taux de réalisation affiche 35,5%. 

Dans cette rubrique, les rémunérations se taillent la part du loin avec 3 629 milliards de CDF, soit environ 60% des dépenses engagées à cette période. Le frais de fonctionnement vient en seconde position avec 783 milliards de CDF (soit 12,8%). Ces deux lignes ont représentées 72% des dépenses engagées par l’Etat au cours de cette période.

Il en ressort que ce niveau des dépenses reste supérieur à celui des recettes mobilisées. En d’autres termes, l’Etat a dépensé plus qu’il n’a collecté. Une situation justifiée par la forte pression des dépenses dans un contexte de lutte contre la Covid-19 et ses effets négatifs sur la vie socio-économiques.

A RE(LIRE) : l’exécution du Budget de l’Etat affiche 26% en recettes et 28% en dépenses à mi août 2020

Qu’à cela ne tienne, le Gouvernement a levé l’option depuis quelques mois de ne dépenser qu’en fonction des fonds disponibles au Trésor public et de consolider les efforts pour l’atteinte du déficit zéro. Cela a été concrétisé par la signature du Pacte de stabilité macroéconomique et monétaire entre le Gouvernement et la Banque centrale du Congo. 

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito