Quantcast
Connect with us

a la une

RDC-CENI : le flou persiste sur l’incendie de l’entrepôt de Bikoro ayant provoqué la perte de 400 machines à voter

Avatar of La Rédaction

Published

on

Machines à voter

Dans le cadre de sa mission sur la formation des agents commis à l’actualisation de la cartographie opérationnelle, le Rapporteur adjoint de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa, séjourne à Mbandaka depuis le 24 avril 2022.

Aussitôt arrivé, il a pris la direction de l’entrepôt du territoire de Bikoro dévasté par un incendie le 20 février 2022. Sa mission consistait à évaluer l’étendue des dommages causés avant d’en établir les responsabilités.

Dans sa suite, le membre du Bureau de la CENI était accompagné du Secrétaire provincial de la Centrale électorale, d’un juriste et d’un ingénieur.

La délégation s’est entretenue avec le Comité local de sécurité. Prioritairement, la démarche avait pour but de faire un état de lieux des faits. Le constat établi révèle que plus de 400 machines à voter ont été détruites ainsi que des groupes électrogènes, une centaine de machines d’enrôlement et d’autres matériels. Au total, seulement 6 machines et 34 valises vides de kit RFE ont été épargnées.

Selon les services de la CENI, les personnes interrogées ont entrenu le flou dans leurs déclarations. Ainsi, pour parer au plus pressé, Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa, avant de regagner Mbandaka, a jugé utile de procéder à la remise en état de quelques bureaux en attendant de gros travaux que nécessite l’aménagement de l’entrepôt.

Partie à 8h30 du chef-lieu de la province de l’Équateur, la délégation a dû braver quelques difficultés sur le parcours, à l’aller comme au retour de Bikoro, avec notamment plusieurs ponts endommagés, avant d’atteindre le point de départ (Mbandaka) à 22h30.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito