Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : chiffré à plus d’un million USD, le projet « Suka na boule » vise à appuyer les meilleures initiatives des jeunes

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC chiffré à plus dun million USD le projet Suka na boule vise à appuyer les meilleures initiatives des jeunes

Le Fonds spécial pour la promotion de l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes (FSPEEJ), un établissement public à caractère social et culturel, et le groupe d’entreprises dénommé « Des Idées qui Valent de l’Or » (DIVO) dirigé par l’homme d’affaires congolais, Déo Kasongo, ont procédé, ce jeudi 29 mars 2023, au lancement du projet « Suka na boule » sur toute l’étendue du territoire national de la République Démocratique du Congo (RDC). C’était au cours d’une conférence presse organisée à Kinshasa dans la salle Showbuzz.

Dans son allocution, Déo Kasongo, Directeur général de DIVO, a indiqué que ce projet qui vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial chez les jeunes congolais va procéder à la présélection de 520 projets d’entreprise sur les 26 provinces du pays en raison de 20 meilleurs projets par province.

Ensuite, a-t-il dit, 52 meilleurs projets seront retenus pour la finale afin de choisir 26 lauréats en raison d’un projet par province. Les 26 provinces seront subventionnées à un coût estimé à hauteur de 25 000 USD ou plus.

« Les grandes idées ont besoin de bonnes rencontres. Après cinq (5) ans, nous avons fait la belle rencontre du Directeur général du Fonds spécial pour la promotion de l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes, Joseph Mbuyi, qui a compris la diversité de l’idée et de l’innovation. C’est l’occasion pour moi de remercier le Président de la République, Félix Tshisekedi, représenté par la Coordinatrice de la jeunesse, lutte contre la violence faite à la femme et la traite négrière, Chantal Yelu Mulop, qui nourrit (le Président de République) la volonté de soutenir les projets des jeunes par sa volonté de permettre aux pas seulement de devenir millionnaires mais des créateurs d’emplois et des richesses, c’est quelque chose qui a rencontré notre rêve et nos ambitions. Nous sommes heureux aujourd’hui d’annoncer le lancement de ce projet qui s’appelle « Suka na boule », a dit Déo Kasongo.

Déo Kasongo a fait savoir qu’à l’étape finale, chaque porteur de projet aura l’occasion de présenter son projet dans la langue de son choix.

De son côté, le Directeur Général du Fonds spécial pour la promotion de l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes (FSPEEJ), Joseph Mbuyi, a expliqué le lien entre le projet « Suka na boule » et son institution.

« Le lien entre le projet « Suka na boule » porté par le groupe d’entreprises DIVO et le Fonds spécial pour la promotion de l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes (FSPEEJ), qui est un établissement public à caractère social et culturel réside au niveau des missions lui ont été assignées celles de promouvoir la jeunesse dans toute sa globalité mais aussi de financer des projets de création d’entreprise des jeunes, des actions d’information et communication et des formations de tout ce qui concourt à l’insertion des jeunes mais aussi des finances des projets d’études, de vulgarisation de tous programme qui concourent à l’insertion des jeunes. », a-t-il mentionné.

D’après lui, ce programme s’inscrit dans le cadre du programme d’actions du Gouvernement congolais dans son 14ème pilier, au 64ème axe où il est prévu des actions pour l’autonomisation des jeunes.

Il a indiqué que depuis son accession à la présidence de la République, Félix Tshisekedi milite pour la promotion des jeunes dont il a l’ambition de faire des millionnaires.

Le Président de la RDC ne cesse d’envisager l’émergence des jeunes dans l’exercice de l’entrepreneuriat. Ce qui, selon Joseph Mbuyi, justifie la création des structures pour l’encadrement des jeunes entrepreneurs congolais.

Présente à cette activité marquant le lancement du projet « Suka na boule », Madame Chantal Yelu Mulop, Coordinatrice de la cellule Jeunesse, lutte contre la violence faite à la femme et la traite négrière à la présidence de la République, a salué cette initiative qui rencontre la volonté du Chef de l’État.

« En mettant en place « Suka na boule » par un privé et qui va travailler avec le Gouvernement par le truchement du FSPEEJ, cela prouve que la vision du Chef de l’État congolais a été bien comprise par les entrepreneurs congolais pour tout ce qui est la promotion de la jeunesse. En tant que membre du cabinet du Président de la République, nous allons faire le suivi pour nous assurer que le projet marche bien parce que c’est quand-même sous le haut patronage du Président de la République. Nous avons la chance d’avoir un entrepreneur (Déo Kasongo) qui a commencé très tôt et qui maîtrise tous les aléas de l’entrepreneuriat en RDC afin que les jeunes entrepreneurs trouvent leur compte. », a-t-elle martelé.

Il convient de noter que le montant du projet peut évoluer en raison de l’intérêt que les maîtres du cash vont accorder aux différents projets.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV