Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : chiffres clés du Rapport annuel 2019 de la Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics de l’Etat

Published

on

Dans ses pratiques orthodoxes, la Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics de l’Etat (CNSSAP) a présenté, le mardi 20 octobre 2020, son Rapport annuel. Objectif : assurer la transparence et la redevabilité de la gestion de cette structure étatique. La cérémonie s’est déroulée en présence de la ministre de la Fonction publique et d’autres autorités.

L’année 2019 a été marquée par la mise en place au sein de la CNSSAP du système de management de la qualité, certifié ISO 9001 version 2015 au terme de trois audits qualité dont l’audit de certification réalisé en décembre 2019.

Elle est aussi caractérisée par la revalorisation de pensions à la suite de l’augmentation du barème des traitements des actifs. Cela s’est reflété dans les chiffres clés, contenus dans ce rapport, qui démontrent une légère croissance dans la rubrique immatriculation par rapport à l’année précédente.

D’après le chargé de mission de la CNSSAP, Tombola Muke, la mise en place de ce système a traduit l’engagement irrévocable de la direction de cette institution de bâtir une institution dynamique, performante, centrée-client et alignée sur les meilleurs standards de gouvernance.

« C’est un engagement pris vis-à-vis de nos assurés ; l’engagement de continuer à améliorer notre offre des services, l’engagement de développer une écoute proactive en vue d’augmenter leur satisfaction, l’engagement et l’obligation de les servir dans la diligence la plus grande et la transparence, l’engagement de rendre compte, l’engagement de conformité légale et règlementaire et l’engagement pour l’efficacité », a indiqué Tombola Muke.

A RE(LIRE) : PwC certifie « conformes » les états financiers de la CNSSAP de l’exercice 2019

Chiffres clés du rapport annuel 2019

Les chiffres clés du présent rapport annuel 2019 démontrent une légère croissance dans la rubrique immatriculation par rapport à l’année précédente.

Du point de vue immatriculation, 904 retraités et 23 250 agents actifs ont été recensés en 2019 contre 899 retraités en 2018 dont 1 577 actifs.

Du point de vue cotisation, partant de 9% de cotisations sur le salaire de base chaque année, il y a eu 172 204 cotisants avec 24 611,1 millions de CDF de total de cotisations en 2019 contre 164  626 cotisants en 2018 avec 18 901,9 millions de CDF de total de cotisations.

Du point de prestations, 887 bénéficiaires ont été comptabilisés en 2019 avec 1 526,7 millions de CDF contre 894 bénéficiaires avec 1 444,7 millions de CDF.

845 pour pension de retraite avec 1504,7 millions de CDF en 2019 contre 878 bénéficiaires avec 1 442,0 millions de CDF en 2018 ; 42 pour pension de reversions  22,0 millions de CDF en 2019 contre 16 avec 2,7 millions de CDF en 2018.

Du point de vue niveau de réserve, le total des dépôts à terme dans les banques a atteint 20,1millions de dollars américains en 2019 contre 9,4 millions USD en 2018.

Aussi, a fait savoir le Chargé de mission Tombola Muke, la pension des retraités est régulièrement payée le 20 de chaque mois.

Sur ce, chaque agent peut retracer et évaluer sa pension grâce à l’application CotizApp, la première application mobile de l’agent public lancée par la CNSSAP, laquelle application a été développée par les services internes de la caisse.

Par ailleurs, il y a lieu de noter que la CNSSAP est dotée d’un plan stratégique pour les trois prochaines années (2020-2022).

Ce plan a l’ambition de l’accompagner dans l’atteinte de ses objectifs stratégiques notamment, l’amélioration de sa viabilité financière et de la satisfaction client, le renforcement de la gouvernance, l’amélioration de la gestion des risques, le développement et l’extension de ses activités.

Nadine FULA

Sur le même sujet :

RDC : la CNSSAP va bientôt investir dans les Bons et Obligations du Trésor

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito