Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : cinq demandes formulées au gouvernement pour protéger le personnel de santé !

Published

on

Le Secrétaire Général de la Solidarité Syndicale des infirmiers du Congo,  Anaclet Shisso, demande au gouvernement de fournir plus d’équipements de protection au personnel de santé dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Il l’affirmé ce jeudi 20 août 2020 à l’occasion du lancement d’une campagne de sensibilisation du personnel de santé contre la pandémie de la Covid-19 à Kinshasa. Axée sur le thème ”bien équipés, nous sauvons les vies”, la campagne s’étendra jusqu’au 26 août 2020.

RDC : cinq demandes formulées au gouvernement pour protéger le personnel de santé !En effet, le manque d’équipements de protection individuelle dans les formations sanitaires; l’environnement de travail très peu sûr ; le manque d’infrastructures adéquates ; la surexposition permanente aux environnements dangereux ou encore le détournement des fonds et l’absence totale des ressources pour pouvoir traiter les malades représentent autant de facteurs de décès de professionnels de santé dans les hôpitaux.

Nous avons dit aux infirmiers, si vous n’êtes pas protégés, ne travaillez pas. Ça fait partie de la sécurité au travail’‘, a rappelé le syndicaliste Shisso.

De nombreux cas de décès sont enregistrés parmi les personnels de santé dont des médecins, infirmiers, filles et garçons de salle, personnel administratif. Selon Anaclet Shisso, l’Etat devrait :

Primo: Fournir des équipements de protection individuelle au personnel de la santé;

 

Secundo: Verser des indemnités et primes de riposte au personnel qui a effectivement travaillé et d’allouer une prime de risque équitable;

Tertio: Dédommager le personnel de santé décédé pour cause de la Covid-19;

Quarto: Renforcer les capacités des organisations syndicales en tant qu’instrument de développement. Pour cela, il faudra mettre à leur disposition les équipements, la documentation, et les facilités pour le fonctionnement;

Quinto: Soutenir les programmes et projets sociaux des syndicats de la santé afin d’atténuer les impacts socio-économiques de la Covid-19, sur le personnel de santé qui paye le lourd tribut par leur dévouement pour la cause des patients.

Le Syndicaliste a aussi insisté sur le fait que les infirmiers ou médecins doivent être formés pour savoir comment utiliser les équipements de protection individuelle pour éviter des contaminations et la propagation de la maladie.

La Solsico affirme que sur plus de 9.000 cas de Covid-19 recensés en RDC, l’INRB n’a jamais communiqué le chiffre exact du personnel de santé affecté et décédé à cause de la Covid-19.

Harris Kasongo

Advertisement

Edito