Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: comprendre les articles 69 et 70 de la constitution (Sango ya bomoko)

Avatar of La Rédaction

Published

on

Constitution de la RDC

“ Fatshi, nous te souhaitons une éternité au pouvoir mukuantombolo tu as fais l’honneur de peuple luba celui qui ne veut pas de toi il n’a qu’à quitter la RDC ”, c’est le résumé d’un discours collecté à Kinshasa, au cours d’une discussion communautaire, par les équipes de Sango ya bomoko, qui lutte contre la désinformation et les discours de haine et tribalistes pouvant briser la cohésion sociale.

Ce qu’il faut retenir

L’article 69 de la constitution définit le rôle du président de la République. II stipule « Le Président de la République est le chef de l’Etat. II représente la nation et le symbole de l’unité nationale. Il veille au respect de la constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des Institutions ainsi que la continuité de l’Etat. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la souveraineté nationale et du respect des traités et accords internationaux ».

Un président de la République a un temps bien déterminé à la tête du pays, comme la constitution le dit dans son article 70 « Le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un de cinq ans renouvelable une seule fois ».

A titre d’exemple, l’ancien président Joseph Kabila n’est pas resté au pouvoir pour toujours, à la fin de son mandat renouvelé une foi, Il a quitté ses fonctions le 24 janvier 2019, à la suite de la prestation de serment de son successeur, Félix-Antoine Tshisekedi, le premier à accéder au pouvoir par le biais d’une alternance pacifique.

Le président de la République, comme le dit la constitution dans l’article 69 cité plus haut, est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité territoriale… donc, il est le président de tous les Congolais, de toutes les tribus et provinces de la RDC.

Cet article est réalisé dans le cadre de la vulgarisation du bulletin Sango ya Bomoko, qui collecte et répond aux rumeurs qui circulent dans la communauté pour prévenir le développement de discours de haine, tribalistes et la désinformation capables de briser la cohésion sociale.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV