Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Covid-19, 250 380 doses du vaccin Pfizer offertes par les États-Unis réceptionnées à Kinshasa

Published

on

Les États-Unis d’Amérique ont fait un don de 250 380 doses du vaccin Pfizer à la République Démocratique du Congo (RDC) dans le cadre du mécanisme COVAX.

Réceptionnées, le jeudi 23 septembre 2021, à Kinshasa par les autorités congolaises, ces doses viennent s’ajouter aux différents types de vaccins reçus précédemment en RDC.

« Cette cargaison offre un accès supplémentaire à des vaccins sûrs et efficaces, contribuant ainsi à rehausser la confiance de la population congolaise dans la campagne de vaccination contre la Covid-19 », a affirmé Edouard Beigbeder, le représentant de l’UNICEF en RDC. Celui-ci a fait savoir que ces nouvelles doses de vaccin Pfizer seront stockées à Kinshasa avant d’être transportées vers les sites de vaccination dans les quinze provinces prioritaires identifiées par le Programme Élargi de Vaccination (PEV) : Équateur, Haut-Katanga, Haut-Uélé, Ituri, Kasaï, Kasaï-Oriental, Kinshasa, Kongo-Central, Kwilu, Lualaba, Maniema, Nord-Kivu, Sud Kivu, Sud-Ubangi, et Tshopo.

Les autorités sanitaires pourront utiliser ces doses jusqu’à la fin janvier 2022.

Edouard Beigbeder indique également que l’UNICEF va faciliter le transport, organiser la communication de masse et renforcer la chaîne de froid en RDC.

L’initiative COVAX est codirigée par Gavi l’Alliance du vaccin, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), en partenariat avec l’UNICEF ainsi que la Banque mondiale, des organisations de la société civile, des fabricants et d’autres partenaires.

Il sied de rappeler qu’il y a quelques semaines à peine que 250 000 doses de vaccin Moderna offertes par le Gouvernement des États-Unis ont été réceptionnées en RDC.

Ces dons s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’administration Biden-Harris pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Les États-Unis se sont engagés à fournir à l’Afrique au moins 15 millions des 80 millions de doses devant être distribuées mondialement.

La répartition de ces vaccins a été décidée en collaboration avec l’Union africaine, Africa CDC et COVAX.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito