Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Covid-19, le ministre de la Santé déclare la survenue de la troisième vague de la pandémie

Published

on

Le ministre de la Santé, Prévention et Hygiène, Dr Jean-Jacques Mbungani, a déclaré, ce jeudi 3 juin 2021, la survenue de la troisième vague de la pandémie de covid-19.

« La combinaison de certains facteurs de risques est à l’origine de l’augmentation des cas observés. Les principaux facteurs sont les suivants : le relâchement de l’observance des mesures barrières mises en place en ce y compris le couvre-feu, l’importation des cas suite aux mouvements des populations au niveau de nos frontières, une faible couverture vaccinale contre le covid-19. La situation actuelle de covid-19 dans notre pays est très préoccupante. On note une augmentation considérable des cas et des décès liés au covid-19 au cours des 4 dernières semaines. De ce qui précède, en ma qualité de ministre de la santé publique, hygiène et prévention, j’annonce officiellement la survenue de la troisième vague de la pandémie de covid-19 dans notre pays avec la ville de Kinshasa comme épicentre », a allégué le ministre Jean-Jacques Mbungani.

Selon lui, la ville de Kinshasa reste l’épicentre de cette nouvelle vague.

Depuis quatre semaines, la courbe de cas positifs de Covid-19 ne fait que grimper.

A cet effet, le ministre fait état des cas importés de l’étranger surtout avec l’apparition de nouveaux variants de la pandémie de Covid-19.

« C’est ici l’occasion de rappeler à toute la population congolaise de respecter toutes les mesures actuelles et celles qui pourront être prises ultérieurement pour juguler cette crise sanitaire. Il s’agit entre autres du port des masques et du respect du couvre-feu », a-t-il souligné.

Il convient de rappeler que depuis la déclaration de la pandémie, le 10 mars 2020, le cumul des cas s’élève à 32 177 dont 32 176 cas confirmés et 1 cas probable.

A ce jour, on totalise 789 décès et 27 727 patients guéris.

Sur le territoire national, 23 provinces au total sont touchées de la manière suivante :
Kinshasa : 22 348 cas ; Nord-Kivu : 2 908 cas ; Haut-Katanga : 2 057 cas ;
Kongo Central : 1 758 cas ;
Sud-Kivu : 937 cas ; Lualaba : 914 cas ; Tshopo : 389 cas ;
Ituri : 317 cas ; Haut-Uélé : 215 cas ; Equateur : 84 cas ; Haut-Lomami : 49 cas ; Maniema : 42 cas ; Nord-Ubangi : 40 cas ; Kasaï Central : 30 cas ; Kasaï Oriental : 24 cas ; Tanganyika : 20 cas ; Kasaï : 14 cas ;
Kwilu : 9 cas ; Sud-Ubangi : 7 cas ; Bas-Uélé : 6 cas ; Kwango : 5 cas ; Tshuapa : 3 cas ; Maï-Ndombe : 2 cas.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito