Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Covid-19, les 6 mesures prises par Jean-Pierre Lihau dans l’Administration publique

Published

on

Le Vice-Premier ministre, ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau Bua, a prescrit des directives dans une note circulaire adressée à l’intention des Secrétaires généraux de l’Administration publique, les inspecteurs généraux de l’Administration publique et les Directeurs généraux, pour le respect strict des mesures barrière édictées par le Gouvernement congolais lors de la première et deuxième vague de la Covid-19.

Dans cette lettre, le Vice-Premier ministre, ministre de la Fonction publique indique que face à la recrudescence des cas de contaminations à la Covid-19 signalés notamment par le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, les responsables de l’Administration publique à faire respecter avec rigueur les mesures barrières contre la Covid-19 dans toutes les administrations publiques.

Au regard de la situation de la l’évolution de cas de contaminations dans le pays, Jean-Pierre Lihau souligne que les dispositions suivantes doivent être de strict respect:

1° la réduction du nombre des agents dans le locaux de travail ;
2° l’observation du port de masque ;
3° le lavage obligatoire des mains à l’eau ou à la solution hydro alcoolique ;
4° prélèvement systématique de la température avant d’accéder dans un bâtiment administratif;

5° l’accueil des usagers dans le cadre du suivi des dossiers doivent être organisé dans le strict respect des mesures barrières;

6° Et enfin le ministre Lihau recommande que pour une certaine catégorie de séance de travail, et dans la mesure du possible, le télétravail est à privilégier.

Le ministre Lihau fait savoir également que l’évolution de la situation sera communiquée aux personnes concernées en cas de nécessité.

Il sied de noter que depuis la semaine dernière, les autorités sanitaires par le biais du ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, ont annoncé la parution de la troisième vague de la pandémie de Covid-19 en République Démocratique du Congo.

Les autorités sanitaires évoquent notamment la présence des variants indiens et sud-africains.

Pour l’heure, la ville de Kinshasa est considérée comme épicentre centre avec plus de 24 000 cas depuis le début cette pandémie le 10 mars 2020.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito