Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : crise FCC-CACH, la MONUSCO conseille la préservation des acquis de l’alternance

Published

on

La Mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) reste très préoccupée par la crise politique entre le Front commun pour le Congo (FCC) et Cap vers le changement (CACH) en RDC. La porte-parole, Florence Marchal l’a dit ce mercredi 12 juin 2019 au cours de la Conférence de presse hebdomadaire organisée au Quartier général de la mission à Kinshasa.

“Il ne serait pas bon de gaspiller les avancées gagnées dans l’alternance démocratique obtenue. Nous appelons d’une manière générale au calme et à la retenue. Beaucoup a été accompli pour arriver à la situation d’alternance démocratique du pouvoir que nous connaissons aujourd’hui. Il serait vraiment important de ne pas gaspiller cet acquis. Il faut poursuivre la marche en avant vers l’ancrage de la démocratie », a conseillé Madame Marshall.

En rappel, des vives tensions ont été observées ces derniers jours depuis la publication des ordonnances du chef de l’Etat portant nominations des mandataires à la Gécamines et la SNCC. Des critiques acerbes de membres du FCC contre ces actes du chef de l’Etat portées à l’Assemblée nationale auront été le déclencheur du conflit qui a enflammé la base de l’UDPS. Celle du FCC n’a pas non plus voulu rester en marge. Conséquence : l’escalade intervenue ce mercredi à Kinshasa.

Face à ce que d’aucuns craignent d’être susceptible d’embraser le pays en détruisant les efforts de l’avènement d’un État de droit, des voix se sont levées pour recommander aux deux leaders de l’UDPS et PPRD de se rencontrer pour apaiser la tension et aplanir les divergences.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito