Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Didier Budimbu évoque avec les pétroliers la nécessité de la mise en place d’une réserve stratégique

Avatar of La Rédaction

Published

on

petroliers

La rareté des produits pétroliers en République Démocratique du Congo (RDC) reste une question d’actualité qui préoccupe au plus haut les autorités du pays.

A cet effet, le Ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a organisé, le jeudi 16 juin 2022, une rencontre d’urgence pour s’enquérir de la situation de la commercialisation et du stockage des carburants au sein des entreprises pétrolières.

Les responsables des sociétés pétrolières y ont été conviés pour débattre de la question relative à la rareté des produits pétroliers dans les différentes stations-service à Kinshasa alors que les produits sont disponibles au pays.

Cette situation est considérée comme préoccupante par le Ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, qui envisage d’explorer d’autres solutions notamment la mise en place d’une réserve stratégique par le Gouvernement afin de garder le cap et garantir l’approvisionnement et la commercialisation des produits pétroliers au bénéfice de la population congolaise.

Toutefois, le Ministre des Hydrocarbures promet d’envoyer une équipe d’Hydro task force qui va descendre sur le terrain pour suivre de près l’évolution du système d’approvisionnement et de commercialisation des produits pétroliers et savoir pourquoi les files d’attente continuent dans les stations.

Tout compte fait, le besoin en produits pétroliers a sensiblement augmenté et le volume mis en vente au quotidien a subi la même courbe. Avec bien évidemment une incidence ayant causé la rareté observée de ces produits.

Présent à la réunion, le Directeur Général de Total a estimé que les files observées font suite à la psychose au sein de la population qui s’approvisionne en vue de prévenir des cas de rareté.

Pour sa part, Sep Congo confirme la croissance du niveau de consommation journalière passant du simple au double.

Étant donné que les produits comme l’essence, le gas-oil et le jet sont disponibles, il n’y a point de raison de voir des stations-service être en manque.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito