Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : en août 2022, le Trésor public a enregistré un solde excédentaire mensuel de 156,0 milliards de CDF (BCC)

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : les réserves internationales de change de la BCC chiffrées à 4,82 milliards USD au 31 août 2023

Dans sa note de conjoncture économique du mois d’août 2022, la Banque Centrale du Congo (BCC) renseigne que l’exécution du plan de Trésorerie du secteur public s’est clôturée par un excédent mensuel de 156,0 milliards de Francs congolais (CDF).

Au cours de la même période, le niveau des recettes réalisées a été de l’ordre de 2 071,1 milliards de CDF et celui des dépenses de 1 915,1 milliards de CDF.

D’après la Banque Centrale du Congo, grâce aux dons budgétaires obtenus de la Banque mondiale, l’excédent de trésorerie réalisé devrait conforter les marges antérieurement constituées.

Hormis les appuis budgétaires de 478,4 milliards de CDF, les recettes des régies financières ont été mobilisées au-delà des assignations du mois.

En effet, sur un montant attendu de 1 083,6 milliards de CDF, les services mobilisateurs ont recouvré 1 592,7 milliards de CDF, enregistrant un dépassement de 46,9 %.

Cette performance est consécutive à l’effort de mobilisation de la Direction générale des Impôts (DGI) qui a collecté 836,2 milliards de CDF contre un montant attendu de 419,3 milliards de CDF.

Les recettes douanières collectées par la DGDA ont été chiffrées à 397,3 milliards de CDF légèrement en deçà des prévisions du mois fixé à 410,0 milliards.

La DGRAD, quant à elle, a enregistré une plus-value de 18,0 % pour s’établir à 256,0 milliards de CDF.

En ce qui concerne les dépenses publiques, au cours de la période sous revue, elles ont été exécutées avec un excédent déficitaire de 42,3 % de leur prévision mensuelle, atteignant 1 915,1 milliards de CDF.

Ce dépassement s’explique principalement par des surconsommations enregistrées au niveau de rubriques « salaires des agents et fonctionnaires de l’Etat », « frais de fonctionnement des
institutions et ministères » et « dépenses exceptionnelles dont les dépenses sécuritaires et opérations électorales » respectivement de 15,0 % ; 71,1 % ; 276,0 % et 207,0 %.

En cumul annuel, au 31 août 2022, la situation financière de l’Etat affiche un excédent annuel de 68,0 milliards de CDF, résultant des recettes de l’ordre de 13 946,2 milliards et des dépenses de 13 327,8 milliards de Francs congolais (CDF).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV