Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Eve Bazaiba encourage les recyclages des déchets plastiques pour booster l’économie du pays

Published

on

La Vice-Première ministre, ministre de l’Environnement et Développement durable, Eve Bazaïba, se dit déterminée à accompagner tous les opérateurs privés travaillant dans le recyclage des déchets plastiques et autres matières transformées.

Eve Bazaiba l’a fait savoir, le samedi 5 juin 2021, à l’ouverture du Salon virtuel sur les déchets co-organisé par la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l’Agence nationale des déchets d’Algérie (AND).

D’après elle, la transformation des déchets non biodégradables peut booster l’économie congolaise à travers la création des emplois.

« Le Gouvernement de la République, par le ministère de l’Environnement et Développement durable, s’engage à encourager les opérateurs privés qui travaillent déjà à travers le pays, dans la valorisation des déchets plastiques en énergies alternatives et autres produits transformés. Dans cette optique, l’assainissement du milieu est une des priorités du Gouvernement. Le recyclage des déchets non biodégradables peut contribuer à l’émergence de l’économie de notre pays à travers la création des emplois », a-t-elle expliqué.

La Ministre de l’Environnement et Développement durable a clairement affiché son ambition d’inscrire les actions du Gouvernement dans les sillages des engagements internationaux souscrits par notre pays en matière d’assainissement.

« Au-delà de cette ambition politique sur l’épanouissement et le bien-être des congolais, j’ai l’ambition d’inscrire les actions du Gouvernement dans les sillages des engagements internationaux souscrits par notre pays en matière d’assainissement. Il s’agit notamment des atteintes des objectifs du développement n°12 », a-t-elle affirmé.

Il est bien vrai qu’avec l’avènement du concept de l’économie circulaire, plus rien ne se perd et tout se renouvelle.

Tout porte à croire qu’avec plus de 7000 tonnes de déchets générés chaque jour rien que dans la ville de Kinshasa, la République Démocratique du Congo peut faire du recyclage des déchets une véritable source des revenus pour le trésor public.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito