Connect with us

a la une

RDC: faire de la formation professionnelle un choix de première zone (stratégie sectorielle de l’Etat)

Published

on

RDC: faire de la formation professionnelle un choix de première zone (stratégie sectorielle de l’Etat) 5

Le ministre de la Formation professionnelle, John Ntumba a, procédé ce jeudi 10 septembre 2020, à la clôture des travaux accès sur la validation de la note de cadrage de la stratégie sectorielles de la formation professionnelle en RDC.

Parmi les 70 recommandations formulées par les participants, ces derniers souhaitent que la formation professionnelle et technique devienne désormais un choix de première zone.

Revenant sur les recommandations phares issues de cet atelier, Jean-Pierre Ilboudo, Représentant de l’Unesco en RDC, a insisté sur la nécessité de fédérer autour d’une seule stratégie nationale, l’ensemble des secteurs intervenant dans la formation professionnelle.

Il a également évoqué la question sur le DDR, le programme des Nations Unies sur la Désarmement, Démobilisation et Réinsertion, DDR. D’après lui, il est important que les ex. combattants puissent être formés en fonction de potentiel de chacun d’eux.

Resserrer les liens entre l’université et les entreprises : faire en sorte que les universités ne soient pas un cadre de la formation théorique mais qu’elles puissent plutôt être un pont avec les entreprises afin de permettre aux apprenants de lier la théorie des universités à la pratique des entreprises.

Enfin, il était également question de valider la composition et le mode opératoire de la commission nationale qui sera en charge de la supervision de la formulation de la stratégie.

RDC: faire de la formation professionnelle un choix de première zone (stratégie sectorielle de l’Etat) 6Le ministre de la Formation professionnelle est revenu sur les quatre étapes qui restent avant de parvenir au point final de la dite stratégie. Il s’agit de la mise en place officielle de l’équipe nationale en charge de la stratégie ; le démarrage des enquêtes sur terrain avec une prise en compte au préalable de la digitalisation du formulaire ; le traitement des documents collectés ainsi que la validation de la stratégie accompagnée d’un plan d’action budgétaire.

La clôture de cet atelier, a souligné John Ntumba, ministre de la formation professionnelle et technique, a permis d’amender la méthodologie et la formulation de la note de cadrage.

Il s’en suivra la validation d’emplois et les cibles sur  qui enquêter et bien entendu la validation du formulaire d’enquête qui sera digitalisée.

Enfin, la validation de la composition et le mode opératoire de la commission nationale qui sera en charge de la supervision de la formulation de la stratégie.

Le ministre de la Formation professionnelle est revenu sur les quatre étapes qui restent avant de parvenir au point final de la dite stratégie.

Il s’agit de la mise en place officielle de l’équipe nationale en charge de la stratégie ; le démarrage des enquêtes sur terrain avec une prise en compte au préalable de la digitalisation du formulaire ; le traitement des documents collectés et la validation de la stratégie accompagnée d’un plan d’action budgétaire.

RDC: faire de la formation professionnelle un choix de première zone (stratégie sectorielle de l’Etat) 7

Le Gouvernement, en collaboration avec les partenaires sociaux, tient au renforcement de la cohérence dans l’éducation. Il soutient également le développement des compétences des apprenants face aux marchés du travail actuel et la nouvelle technologie” a indiqué le ministre John Ntumba.

Le ministère de la formation professionnelle compte sur l’appui financier de ses partenaires dont l’Unesco en est le principal, pour arriver à concrétiser ce vaste programme pour faire de la formation professionnelle et technique, un moteur de croissance en RDC.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement