Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : faute de moyens financiers, le HCR décide de supprimer de nombreux programmes d’aide vitale

Avatar of La Rédaction

Published

on

HCR

La Directrice des relations extérieures de Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR), Dominique Hyde, a annoncé la décision de cette agence onusienne de supprimer de nombreux programmes d’aide vitale faute de moyens financiers.

Au cours d’une conférence de presse tenue une conférence de presse, ce mardi 2 août 2022 à Genève, elle a expliqué que le HCR n’est pas en mesure de répondre aux besoins humanitaires « croissants » de l’ensemble des déplacés de guerre en République Démocratique du Congo.

Selon elle , « le HCR effectue en RDC l’une des opérations les plus sous-financées au monde étant donné que sur un besoin de 225 millions de dollars de budget prévu cette année, seuls 19% ont été obtenus ».

Au rythme actuel, avance Dominique Hyde, « 82% des personnes déplacées internes ne recevront pas d’aide adaptée en matière d’hébergement ».

Et d’ajouter : « De ce fait, elles seront forcées de dormir dans des églises, des écoles et des stades, en plein-air, ou risqueront de devoir rentrer chez elles malgré le risque d’être prises pour cibles par des groupes armés. »

Elle a par ailleurs indiqué que « la communauté internationale n’a plus une attention soutenue sur l’Afrique, car elle a décidé de se concentrer sur les crises en Syrie, en Afghanistan et en Ukraine ».

« La solidarité internationale à l’égard des personnes ayant fui la guerre en Ukraine est massive. Nous avons besoin d’une réponse similaire – et d’un soutien financier plus important – pour toutes les autres crises à travers le monde. », a-t-elle martelé.

Rappelons que le nombre des réfugiés en République Démocratique du Congo avait légèrement diminué passant de 518 303 au 31 mai 2022 à 515 800 au 30 juin 2022.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito