Connect with us

a la une

RDC : Faute de quorum, la plénière sur la révision du Code Minier reportée à une «date ultérieure»

Published

on

RDC : Faute de quorum, la plénière sur la révision du Code Minier reportée à une «date ultérieure»

Prévue vendredi 2 Juin à 12 heures locales, la plénière de l’Assemblée nationale au cours de laquelle le Ministre des Mines devrait présenter le texte du Code Minier révisé a été reportée à lundi prochain faute de quorum. Empêchement massif, Fatigue après les plénières marathon sur le projet du Budget 2017 ou boycott délibéré ? Peu importe la réponse, il y a nécessité de faire diligence.  

Jusqu’à deux heures après, il n’y avait pas une cinquantaine des Députés dans la salle des  plénières. Lorsque le Bureau a levé l’option du report à une date ultérieure à 16 heures, il a été constaté que l’effectif des élus du peuple présents n’avait pas atteint 200.

Des questions taraudent l’esprit de bon nombre de congolais. Qu’est-ce qui a justifié cette attitude ? Est-ce une manœuvre dilatoire pour renvoyer cette révision à la prochaine session ? Y’a-t-il des lobbies qui exercent la pression sur les Députés nationaux pour des raisons évidentes ?

Toutefois, il est clair que le Chef de l’Etat, lors de son dernier Discours sur l’Etat de la Nation, a demandé au Parlement de finaliser, dans “les plus brefs délais”, la révision du Code Minier. Et l’idéal aura été que cela se fasse au cours de cette session de Mars. Les Députés nationaux seront-ils en mesure de le faire avec le temps qui court ?

S’il ne reste plus que 10 jours pour la clôture de la session, des analystes ont raison d’interpeller la représentation nationale à faire diligence en capitalisant ce temps. Un temps court mais chargé notamment par l’examen du Projet du Budget 2017 et la proposition de Loi sur le CNSA (qui traîne à être programmée). Déjà que la Conférence des Présidents n’envisage pas l’option d’une session extraordinaire.

A RE(LIRE) : RDC : Stabilisation de l’économie, les trois outils de Kabila !

A tout prendre, le Bureau de l’Assemblée nationale présidé par Aubin Minaku Ndjalandjoko a tout intérêt à reprogrammer cette plénière, le plus tôt, pour ce lundi 5 Juin 2017.

Un vrai débat devrait avoir lieu pour concilier et harmoniser les vues des uns et des autres autour de ce Code Minier à réviser. Car, pour les sociétés minières qui voient peu de progrès dans le secteur s’inquiètent également de cette projet du Gouvernement visant à réviser le Code Minier de 2002 afin d’augmenter les redevances et autres taxes pour accroître ses revenus.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement