Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Félix Tshisekedi envisage de doter le pays de plusieurs raffineries modernes pour réduire la dépendance en produits finis pétroliers

Avatar of La Rédaction

Published

on

felix

Le Chef de l’Etat congolais envisage de doter la République Démocratique du Congo de plusieurs raffineries modernes dans le but de réduire la dépendance en produits finis pétroliers.

En cette période marquée par la hausse de cours de produits pétroliers sur le marché international, cette démarche constitue l’un des objectifs clés du Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi. Il a exprimé cette volonté, jeudi 28 juillet 2022 à Kinshasa, lors du lancement officiel des appels d’offres pour acquisition et exploitation de 30 blocs pétroliers et gaziers.

Pour le Président Félix Tshisekedi, la mise en place des raffineries modernes va permettre à la population congolaise, majoritairement jeunes, de trouver de l’emploi.

« Dans le cas où les phases d’exploration nous permettrait de mettre à jour puis de produire le pétrole brut et ou du gaz, notre vœu le plus cher consisterait et ce en accord avec nos stratégies de relance des secteurs productifs et de la transformation locale en ce que nous construisons une ou plusieurs raffineries modernes afin qu’elles soient non seulement génératrices d’emplois pour la population et créatrice d’une chaîne de valeurs mais aussi sources d’indépendance en terme de fourniture des produits finis pétroliers et des carburants. », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs encouragé le début des discussions avec les pays voisins pour la construction des pipelines pour transporter des fluides notamment du pétrole ou du gaz afin de transporter le surplus de la production pétrolière congolaise vers le marché international.

« En outre, sachant que la RDC est un pays semi-enclavé, le Gouvernement devrait d’ores et déjà entamer des discussions avec des pays voisins pour la mise en place des projets d’infrastructures communes tels que les pipelines pouvant permettre d’exporter les surplus de notre production pétrolière à venir vers le marché mondial. Parmi les blocs mis en appel d’offres, on relève trois blocs gaziers sur le lac Kivu dont l’exploitation du gaz méthane qu’il renferme serait un atout pour l’exploitation de l’électricité. », a mentionné Félix Tshisekedi m.

La République Démocratique du Congo a lancé officiellement, le 28 juillet 2022, les appels d’offres pour acquisition et exploitation de 27 blocs pétroliers et 3 autres gaziers situés dans le lac Kivu.

Les potentiels pétroliers bruts sont évalués à plus de 22 milliards de barils de pétrole et 66 milliards de normo mètres cube de gaz situés dans le lac Kivu.

A ce jour, la République Démocratique du Congo exploite seulement 4,5 % du potentiel de ses hydrocarbures avec notamment l’exploration et production opérées à Moanda par la société PERENCO dont la capacité de production est estimée à environ 23 000 barils de pétrole par jour.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito