Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Fortescue Future Industries mise sur la production locale de l’hydrogène vert

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : Fortescue Future Industries mise sur la production locale de l'hydrogène vert

Réputée comme chantre de l’hydrogène vert à l’échelle internationale, la firme australienne Fortescue Future Industries (FFI) est prête à se lancer dans la production de l’hydrogène vert sans carbone à partir des sources 100% renouvelables en République Démocratique du Congo (RDC). C’est ce qu’a indiqué Andrew Forest, Chairman de FFI, au Premier Ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, au cours d’une audience, le vendredi 17 mars 2022.

D’après les dirigeants de FFI, il s’agit d’une solution pratique et réalisable qui consiste à décarbonner l’industrie lourde et créer des emplois en République Démocratique du Congo (RDC).

À travers son projet de réhabilitation d’une turbine sur Inga 2, la firme australienne (FFI) aspire à étendre son impact en République Démocratique du Congo en transformant les matières premières congolaises, notamment le cobalt, le nickel et bien autres matières premières pour parvenir à la création des emplois et de la valeur ajoutée en République Démocratique du Congo (RDC).

« Nous avons eu une excellente réunion avec son Excellence Monsieur le Premier Ministre. Nous avons bien sûr parlé du tout grand projet de Inga et rapidement nous avons compris ensemble que nous devons avancer mais aussi nous avons proposé à son Excellence Monsieur le Premier Ministre un projet plus rapide de réhabilitation d’une turbine sur Inga 2 pour être en mesure de transformer ici les matières premières congolaises (le cobalt, le nickel et les autres) pour produire des batteries de la nouvelle génération. Nous sommes effectivement des grands spécialistes de l’hydrogène vert qui est une espèce de stockage d’énergie. C’est aussi comme ça que nous sommes spécialistes des batteries pour véhicules électriques, des batteries qui sont un autre mécanisme de stockage d’énergie. Mais le plus important pour nous, c’est de le faire en RDC, pour être en mesure de créer des emplois ici et créer de la valeur ajoutée ici en République démocratique du Congo. » , a déclaré à la presse Andrew Forrest.

Et d’ajouter : « Le Premier Ministre nous a reçus, nous sommes très heureux de la réunion que nous avons eue. Il nous a encouragés très sérieusement, il a donné les directives avec lesquelles on va avancer. C’est un homme d’actions, c’est un grand leader, nous sommes contents. », a conclu le numéro un de FFI interprété par l’économiste congolais Al Kitenge.

Convaincu de la pertinence du projet, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a donné des directives nécessaires pour un meilleur aboutissement du projet de Fortescue Future Industries.

En rappel, Fortescue Future Industries est une société mondiale d’énergie verte opérant dans plus de 25 pays et elle fait partie des dix premières sociétés ASX Fortescue (ASX: FMG).

FFI est à la tête de la révolution industrielle verte, en développant des solutions technologiques pour les industries difficiles à décarboner, tout en construisant un portefeuille mondial de projets d’énergie renouvelable, d’hydrogène vert et d’ammoniac vert .

En outre, FFI dirige l’effort mondial de décarbonation des secteurs difficiles à réduire et est responsable du projet de décarbonisation de l’une des plus grandes sociétés de ressources au monde d’ici 2030.

Flory Musiswa/Stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV